Ce n’est sûrement pas la finalité qu’espérait Neymar. Mais elle est désormais officielle. Ce vendredi, la justice espagnole a donné raison au FC Barcelone dans le cadre du litige qui opposait le joueur et son ancien club autour d’un bonus de prolongation non-versée par le Barça après son départ au PSG en 2017. Dans un communiqué, le club barcelonais s’est réjoui de la décision et a affirmé que Neymar devait désormais verser 6,7 millions d’euros au club barcelonais comme préjudice. Pour rappel, le Brésilien et son entourage réclamait 43,6 millions d’euros dans l’affaire. Le clan de la star parisienne peut encore faire appel de mais le dossier semble désormais mal embarqué pour lui. Et peut aussi nuire quelque peu à sa relation avec un club qu’il espère rejoindre de nouveau un jour.

Liga
Suarez et Vidal non convoqués pour le premier match amical, Messi bien présent
12/09/2020 À 12:24

Tout a commencé en 2016. A l’époque, entre le Barça et sa star brésilienne, tout roule. Sa prolongation annoncée en grande pompe à l’été 2016 lui promet une prime XXL dont le paiement est échelonné. Selon les chiffres cités à l’audience, celle-ci devait s’élever à 64,4 millions d’euros. De cette somme, le Brésilien touche d’abord 20,75 millions. Mais le reste ne viendra jamais. Car, entre-temps, la star brésilienne décide de quitter les Blaugrana pour rejoindre le PSG en grande pompe à l’été 2017 contre 222 millions d’euros, soit le montant de la clause libératoire. Barcelone est furieux et refuse donc de verser les 43,65 millions restants. S’engage alors une partie judiciaire entre les deux camps. Paradoxe : à l’été 2019, alors qu’elles s’affrontent sur le terrain judiciaire, les deux parties se draguent mutuellement sur le marché des transferts.

Neymar et Josep Maria Bartomeu

Crédit: Getty Images

Dans le dossier, après avoir réclamé 8,5 millions d’euros de dommages et intérêts pour rupture de contrat et ainsi récupérer une partie de la prime déjà versée, le Barça devrait se contenter d’une telle décision judiciaire. Mais puisque le clan du Brésilien peut encore faire appel, rien ne dit que le feuilleton soit totalement derrière nous. Quand on vous dit que tout est possible dans le football…

Liga
Messi en fin de contrat en 2021 : qu’est-ce que ça change pour ses courtisans ?
05/09/2020 À 12:08
Liga
"Se queda" : Messi aurait décidé de rester
04/09/2020 À 13:23