Lionel Messi ne parle pas souvent. Mais quand il le fait, l'Argentin peut se montrer aussi tranchant que devant un but adverse. Très remonté après avoir laissé son statut de double champion d'Espagne s'envoler au profit du Real Madrid, le leader du Barça n'a pas caché sa déception. "Nous ne nous attendions pas à finir de cette façon, mais cela résume notre saison", s'est agacé le natif de Rosario au micro de Movistar+ après la nouvelle défaite de son équipe contre Osasuna au Camp Nou (1-2). "On a été une équipe très irrégulière, très faible, qui a encaissé des buts facilement. On a perdu beaucoup de points là où on n'aurait pas dû en perdre. "

Au cœur de l'hiver, Lionel Messi était déjà monté au créneau pour pointer du doigt le niveau de jeu des Blaugrana, pas vraiment à la hauteur de ses attentes. A l'époque, la Pulga s'inquiétait pour la Ligue des champions, qu'il n'a plus soulevée depuis 2015. Mais l'Argentin ne pensait pas forcément alors au championnat. "J'ai dit qu'il était difficile de gagner la Ligue des champions ainsi. Et notre niveau ne nous a même pas permis de gagner la Liga", constate-t-il aujourd'hui avec amertume.

Liga
"Plus rien ne m’étonne" : Messi tacle (encore) le Barça en rendant hommage à Suarez
HIER À 10:19

Lionel Messi

Crédit: Getty Images

Une autocritique globale

Sans concession, Messi pointe notamment deux failles de sa formation : le mental et l'état d'esprit. "Nous sommes une équipe friable, battue dans l'intensité etl'envie. Le sentiment de l'équipe, c'est qu'elle essaie et n'y arrive pas. Les gens au club ont perdu patience et c'est normal car on ne leur donne rien. Nous sommes le Barça et nous avons l'obligation de gagner tous les matches".

Après la perte de son bien sur la scène domestique, il salue la réussite du Real Madrid qui a "fait ce qu'il fallait faire" en ne perdant "aucun match après la coupure". Mais "on leur a aussi facilité la tâche", constate-t-il. Il appelle surtout son club à faire enfin son autocritique. "Nous avons besoin de prendre un peu de recul pour la Ligue des champions. Cela repart à zéro. Mais il faut faire une autocritique, à commencer par les joueurs, mais une autocritique globale. Et ne pas penser que nous avons perdu car le rival était meilleur".

La saison n'est en effet pas encore finie. La Ligue des champions va arriver vite. Et elle peut encore sauver cet exercice décevant des Blaugrana. Mais il prévient : "Il va falloir que l'on change en profondeur si on veut se battre pour la Ligue des champions, parce que sinon, le match contre Naples, on le perdra aussi", lance-t-il alors que le Barça a ramené un nul à l'aller (1-1) en huitièmes de finale. "On a laissé une mauvaise image pour ce qui va suivre. Et en jouant de cette façon, nous n'irons nulle part", conclut-il.

Liga
Koeman a choisi : un trio Messi - Griezmann - Dembélé aligné pour le match amical du Barça
12/09/2020 À 17:04
Liga
Suarez et Vidal non convoqués pour le premier match amical, Messi bien présent
12/09/2020 À 12:24