Le futur de Kylian Mbappé intrigue l'Espagne. Et notamment du côté de Madrid, où le Real rêve d'en faire la figure de son projet des prochaines années. Alors qu'en début de semaine notre collègue Fermin De la Calle d'Eurosport Espagne révélait qu'un vent d'optimisme soufflait dans les locaux madrilènes pour un transfert l'été prochain de l'idole de Bondy, le journal madrilène As va dans le même sens en cette fin de semaine. Avec deux précisions de poids : le prix de son transfert et une condition envisagée par Mbappé pour prolonger à Paris.

Pour le montant de son transfert l'été prochain si Kylian Mbappé refuse bien sûr de signer un nouveau bail avec Paris alors qu'il arrive en fin de contrat en juin 2022, le Real serait prêt à monter un peu plus haut que ce qui a été évoqué ces derniers jours. La Maison Blanche envisagerait un deal dans les 180 millions d'euros pour l'attaquant du PSG. Ce prix n'a rien d'anodin, notamment dans cette période particulière où les clubs sont touchés de plein fouet par la crise liée à la pandémie du Covid-19. Mais qui reste largement abordable pour un joueur de ce talent et de cet âge, alors que le Real s'est montré très sage lors du dernier mercato.

Liga
Un retour inattendu au Real ? La folle rumeur Cristiano Ronaldo
21/11/2020 À 07:42

Kylian Mbappé, 19/10/2020

Crédit: Getty Images

Une option d'achat ?

Paris ne compte cependant pas se laisser faire. Et si la tendance des dernières semaines semble laisser penser que Mbappé n'a pas l'intention de prolonger, Leonardo n'a pas dit son dernier mot. Le directeur sportif parisien a annoncé cette semaine que les prolongations de Neymar et du champion du monde allaient être la priorité des prochains mois.

Selon le quotidien madrilène, Paris aurait d'ailleurs encore un espoir : Mbappé n'exclut pas de prolonger. Mais à une condition, d'après As : si le PSG accepte d'insérer une clause de départ dans son nouveau contrat pour lui permettre de partir contre un certain prix. Une condition qui ne serait envisageable que par un acte sous seing privé puisque les options d'achat ne sont pas autorisées en France. Face au risque d'être dos au mur l'été prochain, Paris ne serait sûrement pas malheureux avec ce deal. Contrairement à Madrid.

Liga
Neymar 2019 et Mbappé 2017 : l'heure des révélations a sonné au Barça
17/11/2020 À 10:52
Liga
Enquête ouverte pour insultes racistes dans le foot, une première en Espagne
16/11/2020 À 21:17