Getty Images

Setién attend mieux de ses joueurs : "C’était un match à gagner 8-2"

Setién attend mieux de ses joueurs : "C’était un match à gagner 8-2"

Le 03/02/2020 à 09:55Mis à jour Le 03/02/2020 à 11:25

LIGA - Le Barça a relevé la tête en championnat. Battu à Valence lors de la dernière journée, il s’est imposé dimanche à domicile face à Levante (2-1), restant à 3 points du Real, leader après 22 matches. Mais Quique Setién n’a que partiellement apprécié la prestation de son équipe, qui a manqué d’efficacité et de maîtrise. Une satisfaction ? L’émergence d’Ansu Fati, auteur d'un doublé.

Le FC Barcelone devait se rassurer après la claque de Mestalla. Il l’a fait sans impressionner. Battus le week-end dernier à Valence (2-0), les Catalans avaient déjà relevé la tête jeudi en Coupe du Roi, infligeant une fessée à Leganés (5-0). Mais le réveil était surtout attendu en championnat, d’autant plus que le Real Madrid carbure en tête. Mission accomplie pour les hommes de Quique Setién, vainqueurs 2-1 au Camp Nou face à Levante ce dimanche dans le cadre de la 22e journée.

Grâce à ce succès, les Blaugrana restent à 3 points de leur grand rival, qui a lui aussi gagné ce week-end, face à l’Atlético (1-0). Au-delà de ce statu quo comptable, le coach des champions d’Espagne a, en partie, apprécié le contenu du match de ses joueurs. "Je suis satisfait de beaucoup de choses… mais pas de tout", a-t-il tout de suite tempéré. Premier problème pointé du doigt, l’incapacité à tenir la distance : "On a fait une très bonne première période (…) On a un peu perdu le contrôle du match lors de la deuxième." Résultat, alors que le Barça menait 2-0 à la pause, il a eu le droit à une fin de rencontre tendue, subissant une réduction de l’écart dans le temps additionnel.

Deuxième point d’attention : l’absence d’assise défensive. "On a concédé trop d’occasions" estime Setién, "préoccup(é)" par ce constat. Enfin, troisième point négatif soulevé : le manque d’efficacité. "On a eu énormément d’opportunités et il faut savoir les exploiter, c’est important", déplore le technicien espagnol de 61 ans, arrivé sur le banc catalan le 13 janvier. Avant d’ajouter : "C’était un match à gagner 8-2 ou 8-3."

Antoine Griezmann, sorti à la 71e minute

Antoine Griezmann, sorti à la 71e minute Getty Images

"Fati a un grand potentiel"

La lecture du succès des Blaugrana par leur coach vous semble bien critique ? Certes, mais il n’omet pas de souligner l’excellente performance d’Ansu Fati, auteur d’un doublé : "C’est un garçon qui émerge et qui a un grand potentiel. Il fait les choses très bien. Il a connu un jour historique aujourd’hui (dimanche)."

La complémentarité entre Lionel Messi et lui a semblé plus prégnante que celle que les deux hommes peuvent entretenir avec Antoine Griezmann, titularisé à la pointe de l’attaque et peu en vue ce dimanche. Dès la 13e minute, c’est le jeune ailier de 17 ans qui a permis à "la Pulga" de se procurer une belle occasion, avant de récidiver à la 29e. Messi, double passeur décisif, lui a bien rendu, avec notamment une superbe ouverture sur le premier but.

En Coupe du Roi jeudi, ce sont Messi et Griezmann qui avaient trouvé le chemin des filets, et pas Fati. Un match référence commun de ces trois joueurs serait le bienvenu pour le Barça, privé de Luis Suarez pour les trois prochains mois et qui ne lui a pas trouvé de suppléant lors du mercato.

Ansu Fati félicité par Lionel Messi

Ansu Fati félicité par Lionel Messi Getty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313