Karim Benzema a célébré comme il se doit son titre de joueur du mois en Liga. L'avant-centre du Real Madrid a une nouvelle fois sorti le grand jeu face à Alavés, dans un match capital et délicat pour le Real Madrid. Capital, car la formation de Zinedine Zidane devait s'imposer pour reprendre ses distances avec le Barça en tête du classement de la Liga. Et délicat, car elle était largement handicapée en défense par les absences de Sergio Ramos, Dani Carvajal et Marcelo en défense. Il fallait un leader pour guider la Maison Blanche vers le succès. Comme souvent, Benzema s'y est collé.

Liga
Benzema rapproche encore le Real du titre
10/07/2020 À 22:00

KB9 a initié le succès des siens sur un penalty pour une faute légère, mais existante, de Ximo Navarro sur Ferland Mendy à la limite de la surface. Ramos suspendu, l'attaquant merengue n'a pas failli au moment de prendre le relais de son coéquipier défenseur, tireur attitré du Real dans cet exercice. Un contrepied parfait pour signer son 18e but de la saison en Championnat et donner l'avantage à son équipe. Mais aussi un but symbolique, puisqu'il s'agissait du 500e de la Maison Blanche sur les deux mandats de Zidane en tant qu'entraîneur.

Benzema avait bien commencé le travail. Mais il a bien failli ne pas être en mesure de le terminer. Juste avant la pause, sur une percée dans la surface, l'attaquant du Real s'est écroulé dans la surface après un contact avec un défenseur d'Alavés. Après avoir peiné pour se relever, le Français s'est remis au sol, manifestement pris de vertiges. Visiblement touché aux cervicales, Benzema a fini par rejoindre ses coéquipiers au vestiaire pour la pause. Sa présence pour la seconde période semblait alors incertaine. Mais il était bien là au coup d'envoi.

Une 10e passe décisive

Et l'avant-centre du Real n'a pas tardé à s'illustrer de nouveau. Lancé dans le dos de la défense par Rodrygo, il a résisté au retour d'un défenseur avant de servir Marco Asensio sur un plateau pour le deuxième but madrilène. Celui-ci a été refusé dans un premier temps pour hors-jeu du Français. Mais après l'intervention du VAR, ce but a finalement été accordé, Benzema étant couvert par un défenseur d'Alavés. L'ancien Lyonnais a ainsi délivré sa 8e passe décisive de la saison, et la 10e toutes compétitions confondues. Le double-double est validé.

Benzema aurait même pu s'offrir un doublé sans une parade magnifique de Roberto, ou signer une signer une deuxième passe décisive si Lucas Vazquez s'était montré plus adroit devant le but. Qu'importe. Le Français a pu céder sa place et permettre ainsi le retour d'Eden Hazard à la compétition, à un peu moins de dix minutes de la fin du match. Sur le banc, il semblait se plaindre d'une douleur derrière la cuisse. Le Real croise les doigts pour que cela ne soit qu'une simple alerte. Car Benzema lui a une nouvelle fois rappelé à quel point il était indispensable dans la quête du titre.

Marco Asensio (li.) und Karim Benzema von Real Madrid

Crédit: Getty Images

Ligue des champions
En grand danger, Zidane s'accroche : "Je ne vais pas démissionner du tout"
01/12/2020 À 21:16
Ligue des champions
Le Real en ballottage
01/12/2020 À 19:49