Football
Liga

Un but précoce mais un coup d'arrêt : l'Atlético ouvre la porte dans la lutte pour le podium

Partager avec
Copier
Partager cet article

Koke (Atlético Madrid) face à Santi Mina (Celta Vigo)

Crédit: Getty Images

ParAFP
07/07/2020 à 21:56 | Mis à jour 07/07/2020 à 22:18

LIGA - Lancés depuis la reprise du championnat, les joueurs de l'Atlético Madrid ont connu leur premier coup d'arrêt en concédant le nul face à un mal classé, le Celta Vigo (1-1°. Ce partage des points

Un nul pour commencer puis quatre victoires avant un nouveau partage des points contre le Barça et une démonstration devant Majorque, la reprise de l'Atlético était parfaite, ou presque, jusqu'ici. Sur la pelouse du Celta Vigo, et malgré l'ouverture du score dès la première minute par Alvaro Morata, les Colchoneros ont connu un coup d'arrêt. L'égalisation de Fran Beltran au retour des vestiaires les oblige au partage des points et laisse au FC Séville l'occasion de revenir à hauteur s'il s'impose contre Bilbao jeudi. En jeu l'ultime place sur le podium.

Ligue 1

Favetto-Bon, président délégué d'Angers, s'en va pour "raisons personnelles"

IL Y A UN JOUR

Alvaro Morata n'aura pas suffi : esseulé sur le front de l'attaque des Colchoneros en l'absence de Diego Costa (suspendu) et du prodige portugais Joao Felix (touché à une cheville), l'international espagnol (27 ans, 33 sélections) a marqué un but express après 51 secondes de jeu, mais l'Atlético a été rejoint sur une reprise écrasée du droit de Fran Beltran (49e) venue se loger dans la lucarne d'un Jan Oblak surpris.

Alvaro Morata et ses coéquipiers de l'Atlético Madrid

Crédit: Getty Images

Un gâchis pour l'Atlético, qui avait fait le plus dur en inscrivant le deuxième but le plus rapide en Liga cette saison, après celui de Jaime Mata pour Getafe le 25 septembre à Valence (3-3), inscrit après 45 secondes jeu. Une réalisation qui a permis aux Madrilènes, pendant près d'une heure, de redonner confiance à Alvaro Morata après son doublé contre Majorque vendredi (3-0) et sa participation lors du festival contre Osasuna (5-0), mais dont la place de titulaire a été remise en doute dernièrement par Simeone, qui l'a fait débuter sur le banc lors de quatre des six derniers matches...

Séville peut revenir à hauteur

Mais le Celta, à la lutte pour le maintien (provisoirement 15e, à sept points du premier relégable, Majorque, 29 pts) se devait d'engranger au moins un point, malgré la rigueur défensive des Colchoneros, pour se donner de l'air en queue de classement. S'il s'agit d'un bon résultat pour les Galiciens, c'est un petit coup d'arrêt pour les hommes de Diego Simeone : revenus en trombe après les trois mois de pause forcée par la pandémie, les Rojiblancos ont enchaîné quatre victoires pour leur retour, mais ont concédé deux nuls lors des trois derniers matches.

Dont un au Camp Nou 2-2 contre le FC Barcelone le 30 juin, et un autre ce mardi soir, le 15e de la saison en Liga, plus dommageable, contre le Celta. Avec ce nul, l'Atlético Madrid conserve sa troisième place, provisoirement à quatorze points du leader Real Madrid (77 pts) qui reçoit Alavés vendredi (20h00 GMT), et à dix points du Barça (2e, 73 pts), qui reçoit l'Espanyol pour le derby de Barcelone mercredi. Mais la place des Colchoneros sur le podium de Liga est dans le viseur de Séville, qui se déplace chez l'Athletic Bilbao jeudi (20h00 GMT) dans l'espoir de combler les trois points qui le séparent des Madrilènes.

Football

Brésil: 10 cas de Covid-19 dans une équipe, match reporté à la dernière minute

HIER À 20:41
Transferts

Les 12 infos mercato qui vous ont échappé dimanche

HIER À 17:36
Dans le même sujet
FootballLigaCelta VigoAtlético Madrid
Partager avec
Copier
Partager cet article