Quique Setién tente de rester digne dans la tempêté. Critiqué et annoncé sur la sellette après la perte du titre de champion d'Espagne au profit du Real Madrid, l'entraîneur du FC Barcelone a reconnu vivre des heures compliquées. "C'est vrai que j'aimerais être un peu plus heureux, avec de meilleurs résultats et un titre, mais j'ai bien intégré que la défaite est toujours une possibilité. Il faut accepter le traitement médiatique, mais cela n'est pas nouveau, je l'ai déjà vécu auparavant et je le vis aujourd'hui avec le même enthousiasme", a indiqué Setién samedi en conférence de presse avant la 38e et dernière journée de Liga. Mais il l'affirme : "A aucun moment je n'ai eu le sentiment de vouloir démissionner".

Conscient de la difficulté de la tâche depuis son arrivée, l'ancien entraîneur du Bétis n'est pas vraiment surpris. "Le jour de mon arrivée, j'ai dit que j'allais profiter de cette chance jusqu'au dernier jour. Je savais que ça n'allait pas être facile. Dans notre métier, il y a certains risques à assumer, mais je continue à profiter de mon poste à Barcelone malgré les circonstances", a répété le technicien, sur un siège éjectable après la défaite du Barça contre Osasuna 2-1 qui a ouvert la voie du titre au Real jeudi, et le coup de gueule de Lionel Messi dans la foulée.

Liga
Suarez fond en larmes : "Je suis très fier de tout ce que j'ai fait ici"
24/09/2020 À 11:35

Quique Setién lors de la rencontre opposant Villarreal au FC Barcelone, le 5 juillet 2020

Crédit: Getty Images

Tout le monde est conscient qu'il y a des choses à améliorer

Pour autant, Quique Setién a affirmé ne pas s'être senti visé par les propos du capitaine blaugrana : "Non, pas du tout. On dit tous des choses qui peuvent être mal interprétées. La frustration est normale dans ce genre de moments, mais je n'y accorde pas d'importance", a balayé l'entraîneur de 61 ans.

Vendredi, Setién s'est réuni avec la direction du club pour évoquer son avenir sur le banc catalan. "C'est normal qu'il y ait des réunions de ce genre. On veut tous s'améliorer, on cherche des solutions, et la réunion a consisté en cela, préparer le futur avec optimisme, le match de demain puis ce qu'il nous reste en Ligue des champions. Essayer d'assumer la responsabilité qu'a chacun de nous, du fait de n'avoir pas gagné le championnat", a appuyé le technicien arrivé en janvier. "Tout le monde est conscient qu'il y a des choses à améliorer. (...) Mais vous ne me persuaderez pas que tout a été un désastre. Ce n'est pas vrai. On aurait mérité de gagner plus de matches et je sais qu'il y a beaucoup de choses que l'on peut sauver", a-t-il rassuré. "Je suis très satisfait d'avoir eu cette possibilité (d'entraîner le Barca) et le jour où je m'en irai, je partirai serein", a-t-il conclu.

Liga
Bale, la fin d’une ère au Real
21/09/2020 À 15:45
Liga
Griezmann a frappé d'entrée : son but en vidéo
19/09/2020 À 19:05