Antoine Griezmann ne vit pas sa meilleure période sous le maillot du FC Barcelone. De plus en plus souvent remplaçant, le champion du monde l’a encore été, mardi lors du match nul face à son ancien club, l’Atlético Madrid (2-2). Entré en jeu pour les ultimes secondes du match, l’attaquant français semble davantage être un problème qu’une solution pour son entraîneur, Quique Setién. "C'est difficile de le faire jouer sans déstabiliser l'équipe", a estimé après la rencontre le technicien.

Si le joueur révélé à la Real Sociedad ne se plaint pas publiquement de sa situation, certains membres de sa famille ont moins de scrupules à le faire, à l’image de son père, Alain. Sur son compte Instagram, le sexagénaire a tancé le coach blaugrana dans un post publié mercredi puis effacé au bout de quarante-cinq minutes. "Pour avoir ce genre de propos, il faut avoir les clés du camion, ce n’est pas le cas, vous êtes simplement passager", a-t-il fait savoir alors qu’il partageait une capture d’écran d’un article dans lequel Setién disait qu’il ne présenterait pas ses excuses à "Grizi".

Liga
Setién enfonce Griezmann : "C'est difficile de le faire jouer sans déstabiliser l'équipe"
01/07/2020 À 06:43

Autre publication sur un réseau social non assumée, celle du frère du numéro 17 du Barça, Theo. Sur Twitter, le jeune homme a publié trois messages qu’il a supprimés au bout de quelques instants. "J’ai envie de chialer sérieux", "2 minutes…" et "…", a-t-on pu lire brièvement sur son compte. Les états d’âme, une affaire de famille chez les Griezmann.

Liga
PSG, MU ou un autre : Quel serait le club idéal pour Griezmann ?
03/04/2020 À 15:50
Transferts
Mercato Buzz : Ça chauffe au Barça et Griezmann pourrait en faire les frais
02/04/2020 À 18:28