Quique Setién traverse une période délicate au FC Barcelone. Et l'ombre de Xavi vient s'ajouter. L'ancien milieu de terrain emblématique a encore une fois exprimé qu'il souhaitait revenir au Barça. "Mon grand rêve est d'être entraîneur au Barça et de permettre au club de retrouver le chemin du succès", a lancé le coach d'Al-Sadd au Qatar dans des propos rapportés par le quotidien catalan Sport. "Pas pour moi, mais pour cette équipe et pour le club. Notre staff technique se prépare beaucoup et est très excité". Cependant, l'ancien métronome du milieu, qui a incarné pendant tant d'années l'essence du jeu catalan, ne compte pas se précipiter.

Liga
Un nul qui n'arrange ni Barcelone ni Séville
04/10/2020 À 20:58

Alors qu'il avait déjà repoussé des approches du board blaugrana en janvier dernier avant la nomination de Setién, Xavi compte bien imposer son timing. Et ses exigences pour instaurer un nouveau projet et en être le seul décideur. "Je suis un homme du club. Je voudrais revenir au bon moment pour commencer le projet de zéro", ajoute-t-il. "Je l'ai dit plusieurs fois, mais je veux prendre des décisions sportives à Barcelone. C'est sûr qu’après les élections, la situation sera en place. Mais je n’exclus rien du tout". Ces fameuses élections présidentielles au Barça sont prévues en 2021. De quoi voir venir. Mais ça ne surprendra pas vraiment les fidèles catalans.

En mars dernier, la légende blaugrana avait tracé le même sillon quand il s'était expliqué sur les négociations avortées en janvier. "Je n'ai aucun problème: je ne me cache pas, je ne me rétracte pas. J'aimerais seulement travailler avec des gens en qui j'ai confiance, qui ont de la loyauté, des gens compétents. Il ne peut y avoir personnes de toxique autour du vestiaire", avait-il glissé. La donne n'a pas évolué. Les amoureux du Barça vont donc devoir encore prendre leur mal en patience pour voir Xavi sur le banc de leur équipe.

Liga
Benzema ouvre son compteur, le Real retrouve la place de leader
04/10/2020 À 16:05
Liga
C'est (quasiment) le même Real… et il aura besoin du même Benzema
03/10/2020 À 14:16