Ce Real est décidément plein de ressources. On le dit au creux de la vague, le voilà de retour à la lutte pour le titre et en bonne posture en Ligue des champions. Le crédit en revient souvent aux cadres vieillissants de Zinédine Zidane ? C'est le moment choisi par Marco Asensio pour remettre le nez à la fenêtre. L'Espagnol a été l'un des grands artisans de la victoire madrilène samedi face au Celta Vigo (2-0). Pour sa deuxième titularisation de rang, le Majorquin a inscrit son premier but de la saison - il n'avait plus marqué de la tête avec le Real depuis près de trois ans - et livré une excellente prestation.
Après sa sérieuse blessure au genou qui l'a écarté des pelouses un an, l'international espagnol a presque des airs de recrue. Sa qualité technique et sa science du jeu apportent un profil bien différent de celui de Vinicius ou Rodrygo, plus dans la percussion. Pour Zinédine Zidane, qui doit en sus ménager Eden Hazard, de retour d'un énième ennui physique, ce n'est pas seulement une rotation de plus. C'est un autre champ des possibles tactique qu'offre Asensio.

"Les gens ne comprennent pas que c'est un long processus…"

Liga
200e but en Liga pour Benzema, le Real écrase Majorque
22/09/2021 À 21:54
Le Celta Vigo n'était pourtant pas venu dans la capitale pour être une victime idéale. L'équipe d'Eduardo Coudet a tout fait pour faire déjouer les Merengue comme rarement un adversaire du Real ne le propose en championnat. Avec 59% de possession, aucune équipe visiteuse n'avait autant eu le ballon en Liga contre la formation de Zinédine Zidane depuis que le technicien français est entré en fonction. Mais le plan madrilène a fonctionné presque idéalement, notamment grâce au travail d'Asensio. "On s'était dit avant le match que nous pourrions leur poser des problèmes en récupérant le ballon très haut, a expliqué le joueur après le coup de sifflet final. Et cela a marché."
L'ailier n'y est pas étranger, pas avare de ses efforts pour amener la pression dès la perte de balle et aérer le jeu à sa récupération. Si son retour en forme peut en surprendre certains, l'intéressé le clame : il n'a pas connu le doute. Juste un besoin de temps. "Vous le voyez maintenant. Les gens ne comprennent pas que c'est un long processus d'accumuler les matches et les minutes. Je suis sur la bonne voie et je travaille très dur pour apporter ce que j'ai de meilleur."
"Je suis vraiment heureux pour lui, s'est réjoui Zidane au coup de sifflet final. Il a connu une grave blessure, et il joue beaucoup mieux maintenant. Il s'améliore à chaque match." "Il est de retour à son meilleur niveau ces dernières rencontres", clame déjà Emilio Butragueño, ancienne légende du club et actuel vice-président.
A l'image de son numéro 11, le Real dans son ensemble a l'air revigoré ces dernières semaines. Et alors que les solutions semblaient se tarir il y a peu pour Zinédine Zidane, le voilà face au problème de riches de la concurrence. Outre Marco Asensio, les autres produits du club Lucas Vazquez et Nacho ont aussi brillé contre Vigo. La relation technique entre Asensio et Vazquez, un but et une passe chacun, sonne comme une évidence et laisse espérer une nouvelle arme pour le Real Madrid en vue de la deuxième partie de saison. "Marquer ? Cela devait bien finir par arriver à un moment, maintient Asensio. Le plus important, c'est que l'équipe reparte avec les trois points." Avec l'ailier à ce niveau, cela pourrait bien redevenir une habitude.

"Il faudrait un miracle pour que Messi reste au Barça désormais"

Liga
Asensio, la drôle d'impasse
21/09/2021 À 21:47
Liga
Grâce à Vinicius et Benzema, le Real renverse Valence
19/09/2021 À 21:00