Les Merengue suivent le rythme imposé par les Colchoneros. Après la courte victoire de l'Atlético à Elche un peu plus tôt ce samedi (0-1), le Real Madrid s'est également imposé face à Osasuna, dans la soirée, lors de la 34e journée de Liga (2-0). Dominateurs et volontaires, les joueurs de Zinédine Zidane ont pourtant tardé à trouver la faille et ont dû attendre le dernier quart d'heure pour voir Eder Militao débloquer la situation (76e) puis Casemiro doubler la mise rapidement (80e). Ils reviennent à deux longueurs de leurs voisins et mettent la pression sur le Barça et Séville qui joueront dimanche et lundi.
Bien conscient des récentes difficultés offensives de ses hommes, Zidane avait décidé de mettre le paquet en attaque et de faire confiance à Eden Hazard en soutien de Karim Benzema avec Vinicius Junior et Marco Asensio sur les côtés. Le Belge qui n'avait plus été titulaire depuis 3 mois s'est tout de suite montré avec une interception à la ligne médiane suivie d'une accélération axiale avant une frappe de 20 mètres de peu au-dessus de la cible (3e). Casemiro, lui, a tenté un audacieux lob du rond central qui n'est pas passé loin de la cible (14e) tout comme la frappe enroulée d'Asensio (15e).
Liga
Le Real peut s’inquiéter : Kroos souffre d'une pubalgie et pourrait être absent plusieurs mois
IL Y A 3 HEURES

Hazard en jambes, Varane sur le flanc

Bien servi par Marcelo, Hazard a cadré sa volée du plat du pied dans la zone de vérité mais buté sur le réactif Sergio Herrera (26e). Le portier des Rojillos a ensuite capté la belle tête de Militao (29e) puis a devancé Vinicius (37e). Avec un total de 13 tirs pour 3 cadrés, le Real a signé a première période la plus prolifique de la saison au niveau des tentatives. Il a pourtant bien failli se faire surprendre juste avant la pause par Chimy Avila, qui retrouvait la pointe de l'attaque d'Osasuna dès le coup d'envoi pour la première fois après une rupture des ligaments croisés en janvier 2020.
L'attaquant argentin a placé une tête plongeante au fond des filets mais était hors-jeu au départ du centre venu de la gauche (45e). Dans une entame de match ouverte, il avait déjà profité d'une remise ratée de Benzema pour solliciter Thibaut Courtois (9e). Le portier belge avait également dû s'employer pour empêcher Militao de marquer contre son camp (24e). Touché à la cuisse droite, Raphaël Varane, lui, n'est pas réapparu à la reprise et Nacho l'a suppléé en défense centrale.

Real Madrid

Crédit: Getty Images

Militao prend ses responsabilités

Selon la presse espagnole, le Français passera des examens dimanche. L'inquiétude est forcément de mise avant la demi-finale retour de Ligue des champions face à Chelsea, mercredi prochain. Sergio Ramos qui a repris l'entraînement pourrait cependant être apte. Militao, de son côté, a montré qu'il était en forme et fait preuve d'une impressionnante volonté offensive illustrée par sa volée en extension de peu hors-cadre sur un coup franc d'Asensio (56e).
Cependant, les Madrilènes sont devenus bien moins tranchants face à des adversaires solidement repliés. Hazard a doucement disparu pendant que Benzema était cerné dans l'axe. Zidane a lancé Rodrygo qui a apporté un sursaut de dynamisme (64e). Entré en jeu à la place de Hazard (72e), Isco n'a pas tardé à se montrer décisif en déposant son corner côté gauche sur la tête imparable de Militao au second poteau pour un premier but du défenseur central brésilien en Liga cette saison (76e).
Encore sonnés, les joueurs d'Osasuna ont vite été mis K.O. par Casemiro qui a doublé la mise sans trop le vouloir en poussant une passe de Benzema au fond des filets (2-0, 80e). Le Real qui n'avait pas trouvé la faille à l'aller tout comme lors de 2 de ses 3 derniers matches de Liga (0-0 à chaque fois) s'en sort bien cette fois et pourra préparer en confiance ses chocs de la semaine prochaine face à Chelsea puis au FC Séville.
Ligue 1
200 millions d'euros : l'improbable pactole du Real pour Mbappé
30/07/2021 À 12:03
Premier League
Après dix ans au Real, Varane relève le défi MU
27/07/2021 À 18:19