Josep Maria Bartomeu est encore président du FC Barcelone. Alors que la presse catalane évoquait ce lundi une possible démission du patron des Blaugrana, ce dernier reste finalement en poste. Cependant, son futur, même à court terme, n'est pas totalement assuré. Josep Maria Bartomeu fait actuellement l'objet d'une motion de censure, dont un vote de défiance a été maintenu aux 1er et 2 novembre par la Généralité de Catalogne.

Liga
Le Barça rechute, Lenglet le plombe
IL Y A 4 HEURES

Cette motion de censure, à l'encontre du président barcelonais, a été validée au début du mois d'octobre après que les 16 521 signatures nécessaires ont été obtenues. Les raisons de la défience envers Josep Maria Bartomeu, en poste depuis la fin 2015, sont multiples : Les mauvais résultats actuels ponctués par l'historique défaite 8-2 face au Bayern Munich en quarts de finale de Ligue des champions, l'explosion des transactions lors des derniers marchés des transferts (Ousmane Dembélé, Philippe Coutinho et Antoine Griezmann), la révélation cet hiver du Barçagate, où les stars du vestiaire comme Lionel Messi ou Gerard Piqué auraient été victimes d'une campagne de destabilisation sur les réseaux sociaux, la vente de Neymar au PSG en 2017 et la gestion du cas Lionel Messi cet été.

Bartomeu veut voir Messi finir sa carrière au Barça

A propos de la Pulga, Josep Maria Bartomeu s'est exprimé lundi soir, à l'issue du conseil d'administation, dans des propos rapportés par le quotidien Sport. "La priorité était que Lionel Messi soit dans le nouveau projet du club. Il est important de faire preuve d'empathie et de le comprendre, a-t-il déclaré. C'est bien qu'il se soit fâché, car ce n'est pas bon d'accepter les défaites. Qu'il Messi prenne sa retraite à Barcelone est la meilleure option pour tout le monde." Le futur de l'actuel président du Barça pourrait fortement influer sur l'avenir de Lionel Messi chez les Blaugrana.

Pourquoi le Barça ne sort plus de Xavi ni d'Iniesta ? "Il faut attendre que le club soit en ruines"

Liga
Lemar marque enfin et l'Atlético prend le pouvoir
IL Y A 6 HEURES
Liga
Zidane souffle (un peu) : "Les derniers jours ont été difficiles…"
IL Y A 7 HEURES