Il avait fait profil bas mardi, acceptant le sort d’une rencontre qui a encore tourné au massacre pour le Barça. Face à l’équipe "plus accomplie" du PSG, Ronald Koeman l’avait joué fair-play, concédant la supériorité nette des Parisiens mardi (1-4). Ce samedi, en conférence de presse, le technicien néerlandais a quelque peu nuancé ses propos, surtout pour mettre du baume au cœur d’un effectif touché.
Interrogé sur la difficulté du Barça face aux gros cette saison, Koeman a tenu à apporter une clarification : "C’est compliqué de dire qu’il nous manque quelque chose face aux grandes équipes, a-t-il avancé. Les Parisiens ont eu beaucoup d’efficacité et cela a fait toute la différence. Je ne pense pas que nous n’avons pas été au niveau. On a été proche d’eux, on a eu nos opportunités. Donc je ne vois pas une équipe bien meilleure que l’autre. On peut gagner contre n’importe qui mais il faut le montrer à chaque match, même si on ne peut pas encore compter sur tout le monde".
Liga
Ambiance tendue à Villarreal : La police serait intervenue pour séparer Xavi et Emery
29/11/2021 À 08:33

Mbappé est-il à la table de Messi et Ronaldo ? "Il gagnerait presque à être plus égoïste"

Du "damage control" en règle et une volonté de déjà tourner la page d’une soirée cauchemardesque vécue au Camp Nou. A n’en pas douter, la fessée face au PSG a marqué les esprits. "Vendredi, ça se voyait que l’ambiance était impactée", a-t-il d’ailleurs expliqué. Mais dans sa quête de concorde, Koeman a encore voulu souligner les efforts de son groupe : "Le monde ne s'arrête pas de tourner, a-t-il avancé, reprenant ses propos de mardi. Il faut analyser nos manques et améliorer les choses. On a joué très bas avec le ballon, on a connu beaucoup de pertes ce qui a donné des options en contre. Donc j’espère que l’équipe sortira renforcée dimanche".
Reste que le panorama de la fin de saison reste bien morne : une huitième de finale retour où l’envie de croire à un miracle semble minime, une Copa del Rey mal engagée et une Liga promise à l’Atlético. Encore une fois forcé de remobiliser les siens, Koeman a tenu un discours plus volontariste : "On est encore en course dans trois compétitions, a-t-il avancé. D’abord, la Ligue des champions paraît très compliquée désormais. Mais à Séville, on peut remonter le score si on est plus efficace donc je crois qu’on peut encore passer. En Liga, on dépend de l’Atlético mais je ne suis pas si pessimiste. Il faut continuer car nous sommes le Barça et qu’il faut réagir". Pas sûr que son vestiaire voit les choses ainsi…

Haaland - Mbappé, qui est le franchise player ultime ? "Sans être chauvin…"

Liga
Koeman n'est plus l'entraineur du Barça
27/10/2021 À 22:18
Liga
Premier match, premier but : Falcao réussit ses débuts avec le Rayo
18/09/2021 À 14:41