Le Real Madrid réalise une excellente opération. Samedi soir, les Merengue se sont imposés sur la pelouse de Valladolid (0-1), dans le cadre de la 24e journée de Liga. Au stade José Zorrilla, Casemiro a été le seul buteur de cette rencontre (65e). Une réalisation extrêmement importante puisqu'elle permet à son club, toujours deuxième du classement du championnat d'Espagne, de revenir à trois unités du leader, l'Atlético, défait, plus tôt, par Levante (0-2). De leur côté, les Blanquivioletas ne décollent pas de la 19e position.
Karim Benzema, blessé aux adducteurs, a clairement manqué au Real Madrid, qui compte un total de neuf blessés. Si l'attaquant français est évidemment le meilleur buteur de son équipe en Liga, avec douze réalisations, son activité dans le jeu peut le rendre dangereux à n'importe quel instant. Sans lui, il a fallu trouver d'autres solutions.
Liga
Mendy blessé au mollet, la défense du Real décimée à Getafe
IL Y A 15 HEURES

Casemiro, encore lui

En l'absence du Tricolore, c'est le deuxième meilleur buteur des Merengue dans le championnat d'Espagne, le Brésilien Casemiro, qui a pris ses responsabilités. Titularisé en pointe, Mariano a vu deux de ses buts être justement refusés pour hors-jeu (23e, 30e).
Sur un coup-franc tiré par Toni Kroos, Casemiro a trouvé la faille, de la tête (65e, 0-1). Le joueur a marqué quatre buts de la tête en Liga cette saison, plus que tout autre milieu de terrain dans les cinq grands championnats européens. C'est déjà le Brésilien qui s'est procuré la meilleure occasion des siens, dans le premier acte, mais sa tête, sur un nouveau coup-franc, était cette fois passée au-dessus (39e).
Le Real Madrid n'a pas réussi à enregistrer un seul tir cadré dans une première période d'un match de Liga pour la deuxième fois cette saison, après le 0-0 contre Osasuna en janvier dernier. Quant à la deuxième tentative cadrée des hommes de Zinédine Zidane dans cette rencontre, elle a été à mettre à l'actif de Lucas Vazquez, qui n'a donc pas réussi à surprendre Jordi Masip (51e).

Haaland - Mbappé, qui est le franchise player ultime ? "Sans être chauvin…"

Courtois, l'autre héros de la soirée

A la fin de la rencontre, si l'homme du match désigné a bien été Thibaut Courtois, ce n'est certainement pas pour rien. Le portier belge a réalisé un total de cinq arrêts, décisifs pour la plupart d'entre eux. Le gardien de but a été mis à contribution très tôt, avec une double parade devant Fabian Orellana, puis Saidy Janko (7e).
Ensuite, c'est Kike Perez (30e), puis Roque Mesa (47e) qui ont chauffé ses gants. Enfin, sa dernière alerte est intervenue à la 55e minute de jeu. Après une énorme bévue de Ferland Mendy qui a relancé dans sa propre surface de réparation, Orellana a directement frappé sur Courtois, vigilant (55e), pour le plus grand bonheur des Madrilènes.
Avec cette quatrième victoire de rang en Liga, le Real Madrid, qui n'a encaissé aucun but sur ses trois dernières sorties, s'est préparé de la meilleure des façons pour son huitième de finale aller de Ligue des champions, prévu mercredi prochain (21h), contre l'Atalanta Bergame. D'ici là, le retour de Karim Benzema sera forcément plus qu'espéré.
Liga
Zidane : "Je ne suis pas un entraîneur si désastreux"
IL Y A 17 HEURES
Liga
Laporta optimiste sur le dossier Messi : "Il veut continuer au Barça, j'en suis convaincu"
HIER À 17:58