Quatrième défaite de la saison en championnat pour l'Atlético de Madrid. Ce dimanche sur la pelouse de San Mamès, les hommes de Diego Simeone ont balbutié leur football et se sont presque logiquement inclinés face à l'Athletic Bilbao (2-1). Deux buts signés Alejandro Berenguer et Inigo Martinez, contre une réalisation de Stefant Savic côté Madrid, ont permis aux Basques de l'emporter face à des Colchoneros loin, très loin du niveau qu'un leader de Liga devrait avoir. Jeudi prochain, le FC Barcelone aura d'ailleurs l'occasion de détrôner les Madrilènes, s'il parvient à s'imposer face à Grenade. La course pour le titre est totalement relancée.
L'Atlético savait qu'il avait tout à gagner en cas de succès face aux Lions de Bilbao, et pourtant... Pourtant les hommes de Diego Simeone ont rapidement souffert face à leurs hôtes du soir. Tout de suite en difficulté au milieu de terrain, les Colchoneros ont vu leurs adversaires profiter des espaces pour lancer des contres rapides sur les ailes. Une tactique très vite payante puisque sur un centre délivré par Ander Capa, Alejandro Berenguer a ouvert la marque dès la huitième minute de jeu (1-0). Menés au score, les Madrilènes ont tenté de réagir, mais bien trop timidement.
Liga
Du suspense et un Real coriace n'y changent rien : L'Atlético roi d'Espagne !
22/05/2021 À 17:52
Car même si la tête de Yannick Carrasco (10e) et la frappe non-cadrée d'Angel Correa (28e) ont fait parcourir quelques frissons dans la défense basque, la prestation d'ensemble n'a pas suffi et les visiteurs ont logiquement regagné les vestiaires avec un but de retard. Un quart d'heure plus tard, les choses ont semblé aller dans le bon sens pour les partenaires de Jan Oblak, plus entreprenants et enfin décidé à mieux construire pour porter le danger dans le camp adverse. Le problème, c'est que la manière a continué de faire défaut.

Savic ravive l'espoir

Toujours imprécis, ayant un mal fou à se trouver et même à se comprendre, les Colchoneros ont continué de peiner dans le jeu. Et c'est finalement sur coup de pied arrêté qu'ils ont cru s'en sortir. Grâce à la sortie loupée d'Unai Simon, Stephan Savic a pu reprendre victorieusement de la tête, un corner déposé par Yannick Carrasco (1-1, 77e). De quoi pousser un grand ouf de soulagement et croire en la possibilité de réussir un petit hold-up. Mais il était dit que la chance ne sourirait pas deux fois aux Madrilènes.

Avantage Barça

Et à quelques encablures de l'arrivée, les hommes de Diego Simeone ont craqué une deuxième fois. Encore une histoire de corner, mais dans le sens inverse, avec dans le rôle du buteur, Inigo Martinez. Et dans celui du fautif.... Toute la défense madrilène, statique et punie logiquement (2-1, 86e). Le coup de massue de trop pour Luis Suarez et ses coéquipiers, incapables de revenir une deuxième fois au score et contraints d'accepter la défaite au coup de sifflet final. Un revers qui pourrait donc changer la face du championnat puisque si l'Atlético conserve la tête de la Liga, il n'a plus que trois points d'avance sur un FC Barcelone qui jouera jeudi face à Grenade (33e journée) et aura l'occasion de récupérer le fauteuil de leader. Madrid n'aura que ses yeux pour pleurer.

La Super Ligue est morte, vive la Super Ligue ? "Dans les faits, on y arrive pas à pas"

Euro 2020
Avec "effet immédiat", la Fifa entérine le rattachement de Laporte à la fédé espagnole
14/05/2021 À 09:05
Liga
L'Atlético se fait peur mais se rapproche du titre
12/05/2021 À 21:53