Le Real Madrid se relance, un peu, dans la course au titre. Après deux matches nuls consécutifs, les hommes de Zinédine Zidane ont renoué avec la victoire sur la pelouse du promu Cadix (0-3). En raison des absences, ils ont encore pu compter sur un grand Karim Benzema, auteur d’un doublé et d’une passe décisive, pour mettre un petit coup de pression à l’Atlético de Madrid. En attendant le résultat de son voisin, rival pour la couronne d’Espagne qui reçoit Huesca jeudi soir, le Real est provisoirement leader du classement.
Les Merengue ne pouvaient pas se permettre d’enchaîner une nouvelle contre-performance en Liga, sous peine de décrocher définitivement dans le sprint final et alors qu'il y a un choc face à Chelsea à préparer. Pourtant, pendant une bonne demi-heure, on a cru voir un remake du piètre nul obtenu face à Getafe quelques jours plus tôt, à savoir une prestation sans saveur ni audace de la part du Real Madrid. Et puis il y a eu cette faute évitable sur Vinicius Junior dans la surface, synonyme de penalty transformé en puissance et précision par Karim Benzema (0-1, 30e).
Liga
Le Real reste le patron, même sans Benzema
IL Y A 19 HEURES

Encore du grand Benzema

Avant cette ouverture du score qui a mis la Maison Blanche sur la bonne voie, Cadix était parvenu à regarder dans les yeux son adversaire d'abord timoré. Derrière, ce fut une déferlante de situations franches, sous l’impulsion d’un Benzema des grands soirs. C’est sur l’un de ses caviars qu’Alvaro Odriozola a fait le break d’une tête imparable (0-2, 33e). C’est aussi le Français qui était à la retombée d’un centre de Casemiro, au four et au moulin en l’absence de Toni Kroos et Luka Modric (0-3, 40e). En dix minutes, le Real Madrid a plié l’affaire. Le second acte fut un long fleuve tranquille pour les coéquipiers de Raphaël Varane, qui effectuait son retour en défense centrale après avoir subi le protocole Covid.
Pour le Real Madrid, sous le feu des projecteurs ces dernières heures à cause de l’affaire Super Ligue, ce sont trois points plus que précieux, sachant qu’il faudra maintenant guetter les résultats du FC Barcelone, qui compte deux matches en moins, et de l’Atlético Madrid, maître de son destin. La lutte pour le titre de champion d’Espagne s’annonce haletante et rien ne pourrait se décider avant l’ultime journée. Pour le suspense, il est difficile de faire mieux.
Liga
En toute discrétion, le Real Madrid peut (déjà) assommer la Liga
HIER À 23:59
Liga
Benzema a digéré, le Real a enchaîné
01/12/2021 À 21:54