Comme une promenade de santé. Le Real Madrid a facilement dompté Valence ce dimanche lors de la 23e journée de Liga (2-0) avec ses Français à l'honneur. Karim Benzema a ouvert le score alors que Ferland Mendy l'a joliment fermé... avant d'être coupé dans sa joie par la VAR et un hors-jeu sévère. La domination technique et tactique des Madrilènes, à l'image de Toni Kroos ou Luka Modric qui ont assumé leur rôle de chefs d'orchestre, a vite découragé de faibles Valenciens. Seul point noir à la Casa Blanca : la rechute de Dani Carvajal, qui retrouvait les terrains après un mois à l'infirmerie.
Sur une action anodine, le latéral droit espagnol s'est arrêté net et est rentré de lui-même au vestiaire dès la 28e minute, remplacé par Lucas Vazquez. Le Real, déjà privé de Sergio Ramos, Marcelo, Alvaro Odriozola ou encore Eden Hazard n'a pas besoin de ça, à l'aube des huitièmes de finale de Ligue des champions. Mais c'était bien le seul caillou dans la jolie chaussure madrilène cet après-midi.
Ligue 1
200 millions d'euros : l'improbable pactole du Real pour Mbappé
HIER À 12:03

Encore un (superbe) but de Benzema

Benzema a vite rassuré son entraîneur, Zinédine Zidane, d'une superbe frappe à l'enroulée du droit aux 16 mètres (12e, 1-0). Le Real a joué son jeu, s'installant dans le camp valencien avec un trio Casemiro-Kroos-Modric rayonnant au milieu. Le deuxième a alerté le troisième dans la surface à droite, dont le centre en volée a trouvé la tentative de Madjer de Benzema, contrée in extremis par Paulista (30e).

Karim Benzema

Crédit: Getty Images

En forme olympique, à la distribution comme au pressing, Modric a failli faire le break d'une frappe du gauche à l'entrée de la surface, repoussée par Jaume Doménech (40e). C'est sur un mouvement où il était l'avant-dernier passeur que Kroos, servi par Vazquez, a placé un tir du droit à ras de terre pour mettre le Real à l'abri (42e, 2-0). Sérénité, c'est le mot qui caractérisait des Merengues dont les adversaires n'ont même pas tiré en première période.
Il a fallu attendre le coup de fouet de Maximiliano Gomez, auteur d'une lourde frappe sans élan aux 20 mètres qui a forcé Thibaut Courtois à déployer ses longs bras (53e). Un coup de fouet... Et puis c'est tout. Valence ne s'est jamais créé une franche occasion de but, et n'as plus trouvé le cadre par la suite. L'entrée de Kevin Gameiro à la mi-temps n'aura rien changé.
Le Real, de son côté, a réappuyé sur la pédale. Mendy a dépassé son rôle de latéral gauche en se présentant dans la surface. Trouvé par Vinicius, il a marqué de son mauvais pied, le droit... avant que le but ne soit refusé par la VAR pour un hors-jeu sévère (64e). Pas découragé, le Français a de nouveau été appelé au point de penalty après un bon travail de Benzema côté gauche. Cette fois, il a marché sur le ballon et raté le plus facile (78e). Il n'a pas marqué de but, mais Mendy a encore marqué des points sous le maillot madrilène. Et contribué à ce que le Real revienne à 5 points de l'Atlético, qui compte deux matches de retard. Le titre est peut-être joué d'avance, mais ce Real n'a pas encore baissé pavillon.
Premier League
Après dix ans au Real, Varane relève le défi MU
27/07/2021 À 18:19
Premier League
Dénouement en vue pour Varane, le Real prêt à le laisser filer à Manchester United
25/07/2021 À 16:24