Si on dit souvent qu'il ne faut pas porter attention aux chiffres et aux statistiques quand un joueur va mal, on aurait toutefois tort de s'en priver quand ça va bien. Cette saison, l'Atlético de Madrid a remporté 100% de ses matches de Liga lorsque Thomas Lemar était titulaire. Le Français, longtemps considéré comme un échec chez les Colchoneros, revient petit à petit à son meilleur niveau et jouit enfin d'un statut d'élément essentiel dans le onze de Diego Simeone.
Oui, "enfin". Car au cœur de sa troisième saison à Madrid, le gaucher de 25 ans n'a jusqu'alors jamais fait l'unanimité, ni chez son coach, ni chez les fans, et encore moins chez une presse espagnole rarement tendre avec lui. Qualifié de "fiasco" par Marca à l'été 2020, l'ancien caennais revient de très loin. Lui qui a été si peu utilisé lors des deux premières saisons, et très peu performant lorsqu'il l'était, en était même arrivé à épuiser la confiance de Diego Simeone.
Liga
L'Atlético souffle un grand coup
28/02/2021 À 22:03
"Nous connaissons ses capacités et nous lui avons montré à plusieurs reprises, non seulement à travers les paroles, mais aussi à travers les actes, en l'alignant sur des matches importants. Il doit comprendre que tout dépend de lui car de notre côté, nous avons fait tout ce qu'il était possible defaire", avait déclaré l'Argentin à son sujet au printemps dernier, avant le quart de finale de Ligue des Champions contre Leipzig.
Cette impuissance exprimée était presque arrivée à son apogée lorsque le milieu de terrain a été mis sur la liste des transferts à l'automne dernier. Proche du FC Porto, qui lui a préféré Felipe Anderson dans les derniers instants du mercato, Lemar est resté à l'Atlético, et s'est "réfugié dans le travail", comme il l'a lui-même dit dans un entretien pour Canal+.

Un nouveau poste bien plus épanouissant

Mais depuis cette saison, le Guadeloupéen renaît. Il retrouve de la confiance, du temps de jeu (il avait participé à 88% des rencontres de l'Atlético cette saison, avant d'être diagnostiqué positif au Covid il y a deux semaines) et il n'est certainement pas étranger au si bon roulement des Colchoneros en championnat. Ce qui frappe surtout en regardant les matches de Thomas Lemar cette saison, c'est une créativité retrouvée et une confiance bien plus importante. Le gaucher s'épanouit dans un nouveau poste, celui de milieu de terrain axial dans le 3-5-2 de Simeone, qui lui donne davantage de liberté de mouvement. Alors qu'il était sûrement trop coincé à un poste d'ailier gauche strict dans le précédent 4-4-2, l'international français peut mieux s'exprimer balle au pied dans ce nouveau dispositif.

Thomas Lemar (Atlético Madrid) et Luis Suarez

Crédit: Getty Images

Il a également su étoffer son jeu, démontrant une activité défensive bien plus importante qu'avant et en gagnant presque 60% de ses duels, un niveau jamais atteint auparavant dans sa carrière. Symbole de son importance chez le leader de Liga depuis quelques mois, Lemar a même relégué des légendes du club comme Koke et Saúl Ñíguez sur le banc des remplaçants.
Du reste, celui qui est aussi le tireur attitré des coups de pieds arrêtés indirects à l'Atlético en vient même à être décisif, lui qui n'est pourtant pas un joueur "de statistiques". Plutôt utile dans sa capacité à fluidifier le jeu et à faire jouer ses partenaires, le gaucher reste sur trois passes décisives lors de ses deux dernières rencontres et semble enfin obtenir cette efficacité dans les trente derniers mètres qui lui faisait cruellement défaut lors de ses deux premières saisons à Madrid.
Le Français reste malgré tout souvent remplacé en cours de match par Diego Simeone, mais là encore il n'est plus le premier joueur à sortir, et ce n'est plus aux alentours de la 50e minute de jeu comme c'était le cas auparavant, mais plus vers le dernier quart d'heure. Ce qui peut ici apparaître comme un détail est cependant significatif des progrès de Thomas Lemar et de son importance retrouvée dans le onze d'un Cholo Simeone bien plus satisfait de son rendement, comme il l'a exprimé à l'issue de la victoire madrilène contre Cadix (4-2) fin janvier : "Nous sommes contents pour Lemar, il travaille depuis longtemps pour montrer le joueur qu'il est et ce dont il est capable".

Thomas Lemar (Atlético Madrid) observé par Diego Simeone

Crédit: Getty Images

Une place en Bleu retrouvée avant l'Euro ?

Sans s'enflammer, le joueur de 25 ans n'en est pas encore à rentabiliser l'investissement de 72M€ mis sur lui à l'été 2018 pour l'arracher à Monaco, mais s'il continue de cette manière, il pourrait bien s'en approcher. Sous contrat jusqu'en 2023 avec l'Atlético, Thomas Lemar possède encore du temps pour s'imposer sur la durée avec son club, mais il est indéniablement sur la bonne voie.
Il est également sur cette même voie pour atteindre son objectif personnel, celui de retrouver l'équipe de France. Plus appelé par Didier Deschamps depuis novembre 2019, le joueur aux quatre buts en sélection se verrait bien disputer l'Euro en Bleu l'été prochain. Cela passera par encore beaucoup de travail et d'investissement de la part du joueur, mais une place de titulaire indiscutable au sein d'une formation championne d'Espagne à l'issue de la saison pourrait bien lui faciliter le chemin vers cet objectif…

24e j. - Simeone : "Lemar est de retour"

Ligue des champions
"C’est le genre de geste que j’affectionne"
23/02/2021 À 23:37
Ligue des champions
Un bijou de plus à la collection : Le Top 5 des buts de Giroud
23/02/2021 À 23:29