Il a quitté le FC Barcelone le cœur gros. Et les larmes aux yeux. Contraint et forcé alors que le FC Barcelone n'avait plus la possibilité de le faire signer en raison de ses finances dans le rouge. "Je n'avais jamais imaginé mes adieux car la vérité est que je n'y pensais pas", a glissé Lionel Messi lors d'une conférence de presse émouvante, organisée le 8 août dernier par le Barça. Un an plus tôt, le sextuple Ballon d'Or argentin avait pourtant bien eu des envies d'ailleurs.
Comme certaines rumeurs l'avaient évoqué à l'époque, Lionel Messi avait même tenté de forcer son ancien club à le libérer. C'est Mundo Deportivo qui révèle l'information ce dimanche. Le quotidien catalan, qui en a fait sa Une, dévoile le fax envoyé par la Pulga et ses représentants au FC Barcelone le 24 août 2020, quelques jours après l'humiliante défaite catalane en quart de finale de Ligue des champions contre le Bayern Munich (2-8).
Liga
Premier match, premier but : Falcao réussit ses débuts avec le Rayo
HIER À 14:41

Sa justification pour forcer son départ

Avec une ambition claire et nette : faire jouer une clause dans son contrat pour lui permettre d'être libre et de signer où il le voulait. "Conformément aux dispositions de l'article 3.1. du contrat du 25 novembre 2017, je vous fais part de ma volonté de résilier mon contrat de footballeur professionnel avec date d'effet au 30 août 2020", est-il écrit dans le document révélé ce dimanche.
Dans la suite de sa requête pour cette "résiliation unilatérale sans motif", Lionel Messi argumente sur un détail qui n'en était pas un : la date de cette demande. Car la clause qu'il évoque alors était censée être caduque au 31 mai dernier. Mais dans son fax, l'Argentin explique que le décalage de la saison 2019-2020 lié à la pandémie du Covid-19 a modifié la donne. Et lui permettait donc à ses yeux de faire jouer cet accord un peu plus de deux mois plus tard, quand l'exercice 2019-2020 a vraiment pris fin pour le Barça. "Le délai du droit d'exercice de la clause 3.1 doit être interprété conformément aux circonstances exceptionnelles dans lesquelles la saison de football 2019-2020 s'est disputée", écrit-il.
On connait la suite : il n'a pas eu de gain de cause. Quelques jours plus tard et après des échanges avec Josep Maria Bartomeu – qui était encore le président du Barça -, Lionel Messi avait finalement fait machine arrière. Il s'était décidé à attendre et faire une année de plus pour aller au bout de son contrat, qui a finalement bel et bien été son dernier avec le FC Barcelone. Contrairement à ce qu'il pensait. Car cet été malgré les difficultés des Blaugrana et une saison encore décevante, le néo Parisien n'avait plus les mêmes envies. Son désir était de rester même si un an avant il avait bien tenté de quitter son club de cœur, après 20 ans de bons et loyaux services.
Liga
Tebas en remet encore une couche : "Ce que fait le PSG est intolérable, c'est du dopage"
12/09/2021 À 12:05
Liga
Et maintenant, Mbappé s'éloignerait du Real
30/08/2021 À 09:04