Josep Maria Bartomeu ne compte pas abandonner son trône aussi facilement. La motion de censure le visant aurait rassemblé le fameux cap des 16 521 signatures ? Pas de quoi faire paniquer l'actuel président du Barça, toujours en place en attendant les élections fixées en mars 2021. Et concernant cette motion, il contre-attaque.

300 bulletins douteux ?

Liga
Griezmann encore remplaçant, Koeman lui préfère Pedri !
IL Y A 2 HEURES

Selon les infirmations de la Cadena Ser, Bartomeu et son clan estiment en effet que plusieurs signatures ont été falsifiées. "Il y a 300 bulletins dont l'authenticité est mise en doute", indiquerait un document du Barça, qui serait plutôt confiant dans cette affaire. "Des preuves ont été détectées de la perpétration possible d'infractions pénales (...) Pour cette raison, nous informons l'Unité de police judiciaire pour son enquête et clarification", écrirait le club catalan.

"Bartomeu a gagné une bataille, Messi gagnera peut-être la guerre"

Selon d'autres médias, cette tentative du de Bartomeu aurait un seul but : retard une échéance qui semble écrite. Si les 16 521 signatures nécessaires à la validité de la motion de censure, soit des 15% des quelque 100 000 socios, s'avèrent être réelles et vaides, un référendum pourrait alors avoir lieu du côté du Barça. Et ainsi pousser l'actuel président à la démission.

Liga
Quiz - Connaissez-vous tous les buteurs du Clasico depuis 2009 ?
IL Y A 6 HEURES
Liga
L'avenir de Mbappé scellé à celui de Zidane ? La presse espagnole n'y croit pas
IL Y A 7 HEURES