C'est comme si les pièces du puzzle s'assemblaient petit à petit. Après un an et demi de montagnes russes à côtoyer les hauts mais surtout les (très) bas, Antoine Griezmann vit sa meilleure période au FC Barcelone. Sept buts et six passes décisives lors de ses neuf derniers matches et surtout une vraie complicité dans le jeu avec les cadres de l'équipe (Jordi Alba, Lionel Messi), le voilà enfin dans ses standards.
Héros du quart de finale de Coupe du Roi mercredi à Grenade (deux buts, deux passes décisives et bien plus que cela), il prolonge un cycle vertueux et semble avoir trouvé sa place dans une équipe qu'il bonifie. Depuis qu'il a sorti la tête de l'eau, le Barça en est à huit victoires pour une seule défaite.
Liga
Ambiance tendue à Villarreal : La police serait intervenue pour séparer Xavi et Emery
29/11/2021 À 08:33

Quarts - Koeman : ''Griezmann a aidé l’équipe''

Comment expliquer son retour en grâce alors qu'on le pensait perdu à tout jamais en Catalogne ? Il s'est d'abord fixé sur le côté gauche mais plonge régulièrement dans l'axe déserté par Lionel Messi, faux avant-centre, vrai meneur et quarterback inspiré lorsqu'il s'agit d'alimenter le champion du monde en caviars. "J'ai la confiance du coach et donc tout est plus facile", a confié Griezmann après ce que la presse catalane a qualifié de "son grand soir" (Mundo Deportivo). Ce pourrait être un lieu commun, tous les joueurs ont besoin de la confiance de leur coach après tout. Mais pour lui, c'est sans doute un peu plus capital que pour les autres.
Il doit trouver du plaisir à jouer
Rappelons-nous que Ronald Koeman l'avait piqué en conférence de presse avant de l'éloigner du onze au cœur de l'automne. Une situation précaire qui avait fragilisé des prestations déjà laborieuses. Son ancien coach à la Real Sociedad, Philippe Montanier, est sans doute le mieux placé pour décrypter ses forces et ses faiblesses. "Il adore s'amuser avec ses coéquipiers. Antoine a besoin d'un environnement convivial, nous confiait il y a quelques semaines celui qui l'a coaché entre 2011 et 2013 avant que Griezmann devienne Grizou. Il doit trouver du plaisir à jouer. En donner et en recevoir." Griezmann ne se nourrit ni du conflit ni de la remise en cause. Bien au contraire.
Il n'est pas ce genre de joueur sur lequel rien n'a d'emprise. Est-il fragile mentalement pour autant ? "Pas du tout, répond Montanier. Il est très résilient. Il faut une grosse force mentale pour réussir après ce qu'il a vécu en début de carrière. Ca l'a forgé de partir loin de chez lui à 14 ans. Griezmann a de la ressource. Il est très costaud dans la tête. Oui, il a besoin de sentir de la confiance, de l'amour mais il n'est pas nécessaire de le materner." Voilà qui expliquerait pourquoi il lui a toujours fallu une période d'adaptation. A la Real Sociedad mais aussi à l'Atlético Madrid où il a connu cinq premiers mois difficiles jusqu'au déclic, un triplé face à Bilbao juste avant Noël.

Antoine Griezmann (Atlético)

Crédit: Getty Images

Ca lui va de servir Messi, il se fout royalement d'être le numéro 1
Ce début d'année 2021 aura-t-il le même effet ? En Catalogne, ses rapports supposés glaciaux avec Messi ont longtemps expliqué son mal-être. Montanier s'en étonne : "Il n'y ajamais eu de guerre avec Messi. Ca lui va bien de servir Messi, Antoine se fout royalement d'être le numéro 1. Il n'a pas d'ego, il ne cherche pas la lumière, confie le technicien. Regardez avec Kylian Mbappé, il s'entend bien avec lui. Et c'était pareil avec Karim Benzema. Ce qui compte c'est qu'il joue avec ses copains. S'il n'a pas de copain, il se fait chier."
Aujourd'hui, l'entente, au moins technique, entre Messi et Griezmann guide le Barça de Koeman. Le FC Barcelone et Griezmann, bien dans sa tête donc dans ses baskets, ont peut-être enfin trouvé leur rythme de croisière. A dix jours du rendez-vous le plus important de la saison face au PSG en Ligue des champions, cela tombe plutôt bien.
Liga
Koeman n'est plus l'entraineur du Barça
27/10/2021 À 22:18
Liga
Premier match, premier but : Falcao réussit ses débuts avec le Rayo
18/09/2021 À 14:41