C'est la crise au Real Madrid. Outre Zinédine Zidane, qui a encore deux matches pour sauver sa tête sur le banc des Merengue, le dossier Luka Jovic inquiète sérieusement du côté de la capitale madrilène. Pas pour ses prestations, en deçà des attentes, mais pour des faits extrasportifs. Au printemps dernier, alors que l'Europe entière était confinée face à la pandémie due au coronavirus, Luka Jovic, rentré en Serbie, avait enfreint les règles de confinement. Ainsi, l'attaquant de 22 ans risque six mois de prison selon l'agence serbe Tanjug.

Liga
Zidane menacé ? Vieille habitude et art du rebond
22/10/2020 À 20:51

Les faits remontent plus précisément à mars dernier. Après l'arrêt du championnat d'Espagne, Luka Jovic décide de rentrer dans son pays natal, sans pour autant respecter les 28 jours de quarantaine. Sur place, le joueur du Real Madrid ne respecte pas les règles sanitaires pour rendre visite à sa petite amie. Sept mois plus tard, la justice serbe va statuer sur le dossier Jovic ce vendredi, qui a déjà payé une amende de 30 000 euros.

Un retour sur investissement qui se fait attendre

Acheté 60 millions d'euros à l'été 2019, l'ancien attaquant de l'Eintracht Francfort peine toujours à trouver sa place au sein du onze type madrilène. Cette saison, l'international serbe a joué quatre rencontres sans pour autant trouver le chemin des filets. Lors de l'exercice précédent, il a inscrit deux buts toutes compétitions confondues. Désormais, c'est une autre inquiétude : Luka Jovic pourrait manquer plusieurs mois de compétition si la justice serbe décide de lui infliger une peine de prison.

"Boom boom", naufrage de Zidane, le calvaire de Meunier : les tops et flops

Liga
Faire revenir Neymar : l’ambitieux projet de Rousaud, nouveau candidat à la présidence du Barça
IL Y A UN JOUR
Liga
Le maestro Silva, pépite basque et identité : pourquoi la Real Sociedad caracole en tête
HIER À 13:35