C’est un rebond de gala que s’est offert Sergio Agüero. A 32 ans, après dix saisons passées du côté de Manchester City, où l’Argentin a écrit son nom en majuscule dans le l’histoire du club, le "Kun" voulait tourner la page et ouvrir un nouveau chapitre. Si un retour en Argentine a été évoqué par certains médias ces dernières semaines, c’est bien avec le FC Barcelone que Sergio Agüero a décidé de s’engager.

Au-delà du bon coup financier, le bon coup sportif

Liga
Et s'il changeait d'avis ? Dembélé aurait annoncé vouloir rester au Barça
30/03/2022 À 13:44
Lundi, le club catalan a donc officialisé la signature de "Kun" Agüero jusqu’en juin 2023. Un transfert peu onéreux puisque l’attaquant était libre de s’engager avec le club de son choix, après avoir décidé de ne pas prolonger son aventure avec Manchester City. Et pour ce qui est du salaire du joueur, l’Argentin aurait fait un effort financier selon les dernières informations de la presse catalane. Agüero devrait toucher environ 5 millions d’euros par an avec les Blaugranas, ce qui représente moins de la moitié de ce qu’il touchait Outre-Manche (13,9 millions d’euros annuels).
En d’autres termes, la signature d’Agüero est un très bon coup pour le Barça. Sur le plan sportif, d’abord, puisque le club catalan a cruellement manqué d’un numéro 9 de haut niveau cette saison. Même à 32 ans, le "Kun" devrait apporter plus de garanties sur le plan offensif que Martin Braithwaite, recruté en février 2020 pour pallier la blessure (puis le départ) de Luis Suarez. L’Argentin va faire son retour dans le championnat qui l’a révélé et où il a brillé, sous les couleurs de l’Atlético Madrid, entre 2006 et 2011. Au moment de présenter l’attaquant, le président du Barça Joan Laporta n’a pas caché son enthousiasme : "Nous sommes ici pour ramener le bonheur à Barcelone et nous avons commencé avec toi, Kun, parce que les buts c'est la joie."

Garcia officialisé, Wijnaldum et Depay dans la foulée ?

La signature d’Agüero est un bon coup sur le plan sportif mais aussi financier. Ce n’est plus un secret pour personne : les finances du FC Barcelone ne permettent pas aux dirigeants blaugranas de faire des folies lors du mercato estival. Faire revenir Neymar, une option évoquée dans la presse quelques jours avant que le Brésilien ne prolonge son contrat avec le PSG, n’est pas une opération réalisable aujourd’hui. Pour acheter, le Barça va devoir vendre des indésirables. Et tant que ces joueurs ne sont pas partis, les Catalans vont devoir se limiter à des joueurs à faibles coûts ou libres de tout contrat. Comme Agüero…
Et l’Argentin ne devrait pas être le dernier joueur libre à s’engager du côté du Barça. Son ancien coéquipier à Manchester City, Eric Garcia, lui a déjà emboîté le pas. L'arrivée de l’Espagnol a été officialisée mardi matin. Il s'est engagé jusqu’en juin 2026, et n'a donc pas coûté la moindre indemnité de transfert au Barça.
Je pense que Léo restera ici
Deux joueurs néerlandais, eux aussi bientôt libres de tout contrat, pourraient rapidement s’engager avec le FC Barcelone. Il s’agit de Georginio Wijnaldum et Memphis Depay, dont les aventures respectives avec Liverpool et l’Olympique Lyonnais vont prendre fin dans les prochaines semaines. Le Barça serait, selon les derniers échos de la presse catalane, très confiant sur ces deux dossiers. Des joueurs qui pourraient considérablement renforcer l’effectif blaugrana.
Enfin, l’arrivée de Sergio Agüero au FC Barcelone pourrait changer la donne dans le dossier le plus chaud de l’été côté Barça : la prolongation de Lionel Messi. Les deux hommes sont très proches et la signature du "Kun" est un argument de plus pour convaincre le numéro 10 barcelonais de rester en Catalogne. Lors de sa présentation lundi, Agüero a d’ailleurs affirmé qu’il "pense que Léo restera ici." Réponse d’ici le 30 juin prochain.

Reverra-t-on Messi sous le maillot du Barça ?

Liga
En meilleure forme mais toujours pas prolongé : Dembélé rend Laporta et le Barça impatients
26/03/2022 À 13:03
Liga
Une offre "pas éternelle" : Le Real Madrid aurait averti Mbappé
20/02/2022 À 10:03