Il semble être le symbole de l'élimination du Real Madrid hier en demi-finale de Supercoupe d'Espagne face à Bilbao (1-2). "Une autre performance à oublier" pour Marca, "un naufrage" pour As... Eden Hazard commence à sérieusement inquiéter, et ce n'est bon ni pour lui, ni pour son club.

Le Real prêt à sacrifier une légende pour Mbappé ?

Liga
Le patron devrait rester le même : Zidane sur le banc du Real jusqu'en 2022 ?
IL Y A 4 HEURES

Une nouvelle fois titulaire dans le onze de Zinédine Zidane, l'international belge n'a pas été à la hauteur de son statut. Apparu timide, emprunté et visiblement sans solution, le numéro 7 du Real Madrid pose question, davantage sur son véritable niveau actuel que sur sa condition, car il n'est physiquement plus blessé.

"Hazard n'a pas sa place"

Un constat que le sévère quoitiden madrilène As a également dressé. "Eden va de mal en pis. Si avant on voyait qu'il n'était pas à cent pour cent de ses capacités mais plutôt 65%, le match contre les rojiblancos (l'Athletic Bilbao, ndlr) laisse à nouveau un visage inquiétant du joueur. La mauvaise chose est qu'il commence à répéter des performances de cet esprit", peut-on lire dans le débrief du média espagnol. Et avec ce niveau sur le terrain, "Hazard n'a pas sa place".

Eden Hazard of Real Madrid looks on during the La Liga Santander match between Real Madrid and Deportivo Alaves at Estadio Santiago Bernabeu on November 28, 2020 in Madrid, Spain

Crédit: Getty Images

Et si Hazard déçoit autant, les solutions semblent assez faciles à trouver : "La rumeur selon laquelle il ne mérite pas d'être partant commence à traverser les cercles des supporters madrilènes". Un véritable risque pour l'ancien de Chelsea, qui a pour lui la chance de toujours avoir la confiance de son entraîneur. Hier encore, "ZZ" le défendait en conférence de presse : "Il doit reprendre confiance, jouer un bon match, marquer un but, quelque chose de différent. Nous connaissons le joueur qu'il est et il faut être patient, mais il travaille. Nous sommes avec lui, nous devons être patients". Une protection qui semble à toute épreuve, mais jusqu'à quand ?

Zidane : "Eden doit reprendre confiance"

Les changements de système n'y font rien

Car à 30 ans, et après une première saison et demie quasiment blanche, Eden Hazard n'a plus vraiment le temps d'avancer à tâtons avec le Real. Arrivé en grande pompe comme le successeur de Cristiano Ronaldo, le joueur formé au LOSC n'est apparu que dix fois cette saison, pour deux petits buts, bien trop loin des standards du Portugais.

Pourtant, Zidane tente des solutions pour augmenter la confiance de son ailier. Jeudi soir, Hazard était positionné à l'aile droite, pour ensuite rentrer plus à l'intérieur du jeu et avoir davantage de liberté sur le terrain, laissant tout le couloir à Lucas Vázquez. Mis à part une passe pour Asensio après laquelle l'Espagnol a fracassé le poteau du gardien de Bilbao, le Belge n'a pas été pour la défense basque ce qu'il doit constamment être : une source de danger. Et si même un onze asymétrique dessiné pour lui ne change pas la donne, les inquiétudes persistent sur ce qui pourrait bien la changer.

Peut-il faire mieux ?

Car si Eden Hazard n'est pas le seul responsable de la défaite madrilène (la défense du Real en première mi-temps est également à pointer du doigt), le résumé du match de l'international belge par la presse espagnole ne laisse pas de place au doute. "Contre l'Athletic, la version anodine du numéro 7 a été revue : sans influence dans le jeu, incapable de générer des situations dangereuses, fade et avec une tendance à disparaître du terrain de jeu à chaque minute qui passe", peut-on lire dans un débrief piquant et intraitable.

Mbappé-Haaland, sur qui le Real doit miser ? "Si on est raisonnable et rationnel…"

La question qui apparaît au Real Madrid concerne ce qui doit être attendu d'Hazard à présent. Peut-il faire mieux ? Ou bien est-il arrivé au bout de ses capacités footballistiques ? Quand on regarde le match du Real jeudi soir, on constate que le capitaine de la sélection belge a toujours une vision du jeu supérieure à la moyenne. Mais sans la confiance et les jambes qui vont avec, cette vision seule ne peut pas suffire. Alors non, Hazard ne semble pas fini. Mais s'il a effectivement encore le niveau d'être un leader offensif dans un club comme le Real Madrid, il gagnerait sérieusement à le montrer le plus vite possible.

La situation du natif de La Louvière, As la résume très bien : "Madrid l'attend et il n'y a pas de temps. Il cherche sa place, mais il doit la mériter : avec des performances comme contre Osasuna ou contre l'Athletic, aucune solution à court terme n'est vue...". Eden Hazard est le fantôme du joueur qu'il était à Chelsea et lors de la Coupe du Monde 2018, mais il n'a pas encore grillé son dernier joker. Cela étant dit, le temps presse plus que jamais, et sans blessure, le Belge n'aura pas d'excuses pour justifier ses mauvaises performances sur le terrain. Espérons pour lui qu'il n'ait plus à en trouver.

Real-Trainer Zinédine Zidane wechselte Eden Hazard nach 83 Minuten in Manchester aus

Crédit: Getty Images

Liga
Un gouffre financier : Baisse de 2 milliards d'euros des revenus pour les clubs espagnols
HIER À 17:58
Liga
Bonne nouvelle pour le Real Madrid : Benzema et Ramos ont repris l'entraînement
HIER À 16:06