Dans une période où les chiffres en tout genre peuvent prendre un poids plus ou moins légitime, certaines marques historiques ont un poids tout particulier. Dans une forme exceptionnelle, Karim Benzema n'est pas seulement sur une des périodes les plus prolifiques de sa carrière.
Ce début de saison tonitruant est la continuité d'une excellence au plus haut niveau depuis de nombreuses saisons déjà. Au point que l'attaquant du Real Madrid signe des records historiques. Grâce à son 11e but de la saison en Liga ce dimanche contre le Séville FC, l'international tricolore est devenu le meilleur buteur français en club (toutes compétitions confondues) des annales hexagonales. Rien que ça.
Ballon d'Or
Messi 59 fois en tête, Lewandowski snobé par l'Argentine... L'analyse des votes pour le Ballon d'Or
04/12/2021 À 08:40

361 buts avec seulement deux clubs

Son 361e but, suite à une parade peu assurée du gardien sévillan Yassine Bounou, lui permet de dépasser Thierry Henry, auteur de 360 réalisations en club, et jusqu'alors détenteur de la meilleure marque. Karim Benzema a inscrit dimanche son 295e but avec le Real Madrid (en 577 matches), après ses 66 avec l'Olympique Lyonnais en début de carrière.
Dans le détail, Karim Benzema a inscrit :
  • 203 buts en Liga
  • 76 en Ligue des champions (64 avec le Real Madrid, 12 avec l'OL)
  • 43 en Ligue 1
  • 22 en Coupe du Roi
  • 9 en Coupe de France
  • 3 en Supercoupe d'Espagne
  • 3 en Coupe du monde des clubs
  • 1 en Coupe de la Ligue
  • 1 en Supercoupe de l'UEFA
Karim Benzema va désormais rêver encore quelques heures d'un premier Ballon d'or, avant de s'attaquer à une autre marque historique du football français. Il ne pointe plus qu'à 14 buts du record historique de meilleur buteur tricolore, encore la possession de Thierry Henry avec 411 unités (contre 397 pour l'avant-centre madrilène), bien aidé par ses 51 réalisations en équipe de France.
Ballon d'Or
Le classement "all time" : Messi et CR7 hors concours, trois Français dans le Top 10
30/11/2021 À 00:13
Ballon d'Or
Depuis 1998, le Ballon d'Or ne parle plus français : les raisons d'une disette
28/11/2021 À 20:19