Il a passé trente minutes dans l'ombre, peu servi et peu inspiré. Mais c'est aussi sa force. Ousmane Dembélé est le joueur électrique par excellence : une simple décharge suffit à foudroyer ses adversaires. Alors, à la demi-heure de jeu, "Dembouz" a fait honneur à sa réputation.
Cerné par deux adversaires, le Français s'est fendu d'un enchaînement de classe, petit pont puis dribble extérieur, pour lâcher les chevaux et mettre le Barça sur la bonne voie. Sa passe au cordeau pour Memphis Depay (1-0, 30e) a confirmé les progrès entrevus ces dernières semaines : Dembélé n'est plus seulement impactant, il est aussi décisif.
Liga
Le Barça cède 10% de ses droits TV pour renflouer ses caisses
30/06/2022 À 17:31
En 20 matches de Liga cette saison, Dembélé a distribué 13 passes décisives. Dont 4 pour le seul Pierre-Emerick Aubameyang, encore servi sur un plateau mardi au moment du but du break (3-0, 48e). Alors, forcément, le Gabonais a su rendre un hommage appuyé à son protégé, son "petit frère" : "On passe beaucoup de temps ensemble et dès le premier jour à Dortmund, j'ai eu l'impression de le connaître depuis toujours, a ainsi expliqué le buteur du Barça. Avec le temps, on a vraiment cette relation de frère. Je l'aime beaucoup et il fait les choses très bien. Je suis vraiment content".

"L'ouvre-boîte" Dembélé

Reste que la question principale concernant Dembélé n'est pas totalement réglée : va-t-il prolonger ? "Je ne sais pas mais je l'espère de tout mon cœur, a botté en touche PEA. Il ne lui manque vraiment pas grand-chose pour être parmi les meilleurs au monde, peut-être quelques buts. Mais il fait des trucs de fou sur le terrain". L'analyse d'Aubameyang a eu le mérite d'être complètement partagée par la presse catalane, où le Français reçut la note de 7 par Sport tandis que Mundo Deportivo soulignait toute l'importance de "l'ouvre-boîte" Dembélé.

Ousmane Dembélé a encore électrisé le Barça face au Celta Vigo

Crédit: Getty Images

"Faire des différences, ce n'est pas seulement marquer des buts, a prolongé Xavi en conférence de presse à propos du Dembélé entrevu au Camp Nou ces dernières semaines. C'est aussi bien défendre ou faire des passes décisives. Quand l'équipe n'était pas bien, il a surgi. C'est un footballeur différent, spécial". Une ligne de conduite similaire à toutes ses prises de paroles des dernières semaines. Xavi a semble-t-il trouvé la clé de Dembélé, comme Thomas Tuchel en son temps, et la logique voudrait qu'ils s'unissent pour continuer de grandir ensemble.

Va-t-il prolonger ?

Mais la logique et le football… Reste que Dembélé a mis derrière lui cet hiver pénible, entre mise à l'écart et sifflets du Camp Nou, pour redevenir le joueur électrisant que le Barça n'a que trop peu vu ces dernières années. En janvier, les négociations semblaient au point mort et les relations entre son agent, Moussa Sissoko, et le board barcelonais étaient désastreuses. En mai, chacun a mis de l'eau dans son vin.
Ces dernières semaines, l'option d'une prolongation de courte durée semblait tenir la corde. La qualification en Ligue des champions assurée, le Barça peut accélérer sur un dossier complexe, autant pour les limites financières du club que pour les demandes extravagantes du joueur et de son entourage. Mais, dans l'affaire, Dembélé semble aussi avoir grandi, réclamant notamment un meilleur suivi médical le concernant, histoire de s'éviter toutes ces saisons tronquées où son talent n'apparaît que par intermittence.
"En le voyant jouer mardi, je dirais qu'il veut convaincre Laporta de faire l'effort économique pour le prolonger, écrit ainsi ce mercredi Joan Mª Batlle, éditorialiste pour Sport. Il faut remercier Ousmane qui ne s'est jamais caché dans cette fin de saison". Qui aurait cru lire cela en janvier dernier ? Toute la magie de l'insaisissable Dembélé résumée…
https://i.eurosport.com/2022/05/11/3370489.jpg
Ligue 1
Chelsea, Juventus, Newcastle... : Neymar, des options en questions
26/06/2022 À 22:07
Liga
Vie privée, physique et discipline : Xavi envoie Piqué sur le banc
14/06/2022 À 08:23