Le Real Madrid n’a eu absolument aucune pitié lors de la 36e journée de Liga. Alors que Levante, son adversaire, luttait encore pour sa survie dans l’élite, le champion d’Espagne s’est imposé en y mettant la manière, à domicile (6-0). Beaucoup de Merengue ont participé à la fête, de Luka Modric, triple passeur décisif, à Vinicius, auteur d’un triplé. Mais on retiendra surtout le 323e but de Karim Benzema sous les couleurs madrilènes, ce qui le met à hauteur de Raul, une autre légende du club. À une grosse quinzaine de jours du match le plus important de la saison, la confiance est au niveau maximum.
Ligue 1
Chelsea, Juventus, Newcastle... : Neymar, des options en questions
26/06/2022 À 22:07
De match, il n’y a pas eu. Levante avait pourtant besoin d’au moins un point pour croire, encore, au maintien. La lanterne rouge du classement n’a pas fait un pli face à une équipe du Real Madrid d’une sérénité à en faire froid dans le dos, surtout pour ceux qui habitent Liverpool. Bien décidés à préparer au mieux la finale de la Ligue des champions, les Merengue ont récité leurs gammes sans jamais être inquiétés.
On pourrait même affirmer qu’ils se sont baladés, enchaînant les occasions franches jusqu’à rapidement faire plier Daniel Cardenas, qui a fait ce qu’il a pu. Le gardien de Levante est allé chercher le ballon au fond de ses filets une première fois après l’ouverture du score signée Ferland Mendy (1-0, 13e). La suite n’aura été qu’un long calvaire, et une lente agonie.

La joie de Karim Benzema après son but face à Levante

Crédit: Getty Images

La démonstration, en attendant le choc

Alors que Federico Valverde venait à peine de toucher le poteau sur un centre-tir de Luka Modric (16e), Karim Benzema a un peu plus marqué l’histoire de son club avec une tête parfaite, à la réception d’un centre de Vinicius (2-0, 19e). D’abord en avance sur une passe de Benzema (30e), Rodrygo a inscrit le troisième but de son équipe grâce à un caviar de Modric (3-0, 34e). Jamais rassasiés dans cette partie, les Madrilènes ont un peu plus alourdi la facture avant la pause, grâce à Vinicius, mis dans d’excellentes dispositions après un une-deux avec Modric, encore lui (4-0, 45e).

Benzema déjà sacré ? "Salah et Mané vont connaître une dispersion des voix fatale"

Avec leur mine déconfite, les joueurs de Levante n’attendaient plus qu’une chose : la fin du match. Le deuxième acte n’a en effet sonné aucune révolte, et le Real Madrid était en total contrôle face à un adversaire qui ne pouvait tout simplement pas lui rendre les coups. Vinicius a profité de cette mainmise pour parfaire ses statistiques, en s’offrant un triplé qui lui fera du bien avant le grand rendez-vous.
Pour la manita, il a été servi sur un plateau par Benzema, qui s’est amusé à dribbler le gardien pour lui (5-0, 68e). Et il avait encore du jus pour accélérer entre deux défenseurs et tromper une ultime fois Cardenas d’une frappe croisée (6-0, 83e). Ce large succès envoie malheureusement Levante en deuxième division. Il sert surtout de signal pour Liverpool, qui croisera le fer avec un Real Madrid très sûr de sa force offensive depuis quelques semaines.
Ligue des champions
Incidents au Stade de France : La RATP n'a pas conservé ses images, la SNCF si
10/06/2022 À 17:17
Ligue des champions
Chaos au Stade de France : Les images de vidéosurveillance détruites, pas celles de la police
09/06/2022 À 15:28