"Je suis forcé d'annuler le match contre Barcelone", a affirmé Moshé Hogeg, patron du Beitar Jérusalem, dans un post sur sa page Facebook, expliquant que le refus du club espagnol de jouer à Jérusalem pour des "motifs politiques" l'obligeait à annuler. "J'ai acheté Beitar par amour pour la sainte capitale et si je renonce pour des motifs politiques à jouer à Jérusalem, je ne serai pas en accord avec mes principes", explique M. Hogeg. Selon son post, Barcelone aurait accepté de jouer uniquement à Tel-Aviv et pas à Jérusalem, dont le statut est controversé.
Cette rencontre n'a jamais été confirmée
Des sources au sein du club espagnol ont cependant affirmé à l'AFP que le "FC Barcelone envisage différentes options chaque été pour des rencontres amicales mais tant qu'elles ne sont pas annoncées par le club, elles ne sont pas confirmées, et cette rencontre ne l'a jamais été". La Fédération palestinienne de football avait dénoncé la tenue de cette rencontre à Jérusalem, selon l'agence de presse palestinienne Wafa. Les Palestiniens veulent faire de Jérusalem-Est la capitale de l'Etat auquel ils aspirent. Or la partie orientale de la ville sainte est occupée depuis 1967 par Israël qui l'a annexée, une mesure non reconnue par l'ONU pour qui le statut final de Jérusalem doit être déterminé par des négociations.
Liga
Encore décevant à Cadix, le Barça n'avance pas
HIER À 21:57
La rencontre devrait se dérouler au stade Teddy, dans la partie occidentale de la ville. Le Beitar de Jérusalem, qui évolue en première division, est connu pour les violences anti-Arabes de certains de ses supporters, qui conspuent régulièrement les joueurs arabes des équipes adverses et profèrent des insultes contre le prophète Mahomet. Le club avait pris ses distances ces dernières années avec le club de supporters "La Familia" et s'est employé à changer son image, recevant en 2017 un prix pour sa lutte contre le racisme des mains du président israélien Reuven Rivlin.

Les supporters du Beitar

Crédit: Getty Images

Liga
Cause ou conséquence ? Koeman n'est qu'un reflet de l'état du Barça
22/09/2021 À 22:26
Liga
Roberto Martinez successeur de Koeman au Barça ? "Il n’y a rien à commenter"
22/09/2021 À 10:20