À défaut d’être plus avancés dans la course à la Ligue des champions, Villarreal et l'Atlético se quittent bons amis à l’issue de l’affiche de la 20e journée de Liga (2-2). Trop longtemps à petit trot, les Colchoneros ont mené au score grâce à un bijou d’Angel Correa avant d’avoir un but de retard après la pause, gommé par Geoffrey Kondogbia. Le point du match nul est bien payé pour les hommes de Diego Simeone, qui grimpent d’un petit rang au classement et laissent leur adversaire du soir à quatre longueurs.
Liga
Un scénario idéal pour l'Atlético
11/05/2022 À 21:22
L’Atlético Madrid a très mal terminé l’année 2021. Et on se demandait quel visage il afficherait face à un concurrent direct pour une place en Ligue des champions. Pendant une bonne soixantaine de minutes, les Colchoneros n’ont pas livré une prestation très reluisante. Bien au contraire, car ils ont laissé le jeu à Villarreal, dans une position attentiste ultra périlleuse. Malgré tout, le club de Madrid a trouvé le moyen de marquer en premier.
Extraordinaire : Correa marque un lob depuis le milieu de terrain !
Angel Correa a gratté un ballon dans le rond central, qu’il a expédié illico dans les filets en lobant Geronimo Rulli (0-1, 10e). Un but sublime, doublé d’un coup du sort pour Villarreal, qui a cru égaliser après un penalty très mal tiré par Gerard Moreno. Mais après un revisionnage des images, l’arbitre a estimé que Dani Parejo avait inscrit le but de la main (26e).

L’Atlético a fini par se réveiller

Fort heureusement pour Villarreal, la réussite a fini par leur sourire. Et c’est en toute logique que Pau Torres a remis son équipe à flot, en profitant d’une erreur de mains de Jan Oblak (1-1, 29e). Au retour des vestiaires, l’Atlético de Madrid n’était pas plus réveillé, continuant de subir sans réelle réaction.
Villarreal n’a donc pas manqué l’occasion de passer devant grâce à Alberto Moreno, parfaitement lancé par Gerard Moreno entre deux défenseurs. Sur l’action, Oblak a touché le ballon, mais ce fut insuffisant pour l’empêcher de terminer sa course au fond des filets (2-1, 58e).
Ce n’est qu’une fois mené que l’Atlético de Madrid s’est décidé à démarrer son match, sous l’impulsion des trois changements opérés d’un coup par Diego Simeone (privé d’Antoine Griezmann et Luis Suarez sur le front de l’attaque). Le coaching s’est avéré payant puisque Geoffrey Kondogbia a vite égalisé, après une frappe en pivot de Correa repoussée sur lui par Rulli (2-2, 68e).
Derrière, Thomas Lemar n’est pas passé loin du hold-up (79e) et le sauveur Kondogbia a été expulsé en écopant d'un second carton jaune (90e+2). À l’arrivée, les comptes n’y sont pas du tout pour l’Atlético, qui n’a gagné qu’une seule des six dernières rencontres. Pour Villarreal, c’est un coup d’arrêt après quatre victoires de suite en championnat.
Liga
Le Real la tête à sa finale, l'Atlético en profite
08/05/2022 À 20:58
Liga
Seulement 3 rouges en carrière : mais comment Casemiro fait-il ?
06/05/2022 À 22:10