Pas de mauvaise blague. L'Atletico Madrid a saisi l'occasion de prendre temporairement cinq points d'avance sur le Betis et ainsi consolider sa présence dans le Top 4 en venant à bout de Cadix (2-1) au Wanda Metropolitano, vendredi soir. Alvaro Negredo a répondu à l'ouverture du score de Joao Felix, mais le dernier mot est revenu à Rodrigo De Paul en seconde période. Transparent, Antoine Griezmann a été remplacé à l'heure de jeu.
Le film du match I Calendrier / Résultats I Classements
L'enjeu de cette rencontre était double pour les Colchoneros : maintenir la pression sur le FC Barcelone - tout en prenant cinq points sur le Betis - et bien préparer son 1/8e de finale retour de Ligue des Champions face à Manchester United (mardi à 21 heures). Joao Felix avait ces impératifs en tête et a ouvert la marque très tôt dans le match en punissant une erreur de Jeremias Ledesma (1-0, 3e).
Ligue 1
Witsel vers l'Atlético, l'OM sur le carreau
18/06/2022 À 16:26
Après la sixième réalisation du Portugais en championnat, l'Atletico Madrid s'est arrêté de jouer et s'est contenté de repousser les offensives adverses dans un rôle qu'il maîtrise à la perfection. Les hommes de Diego Simeone n'ont plus tiré au but, si l'on excepte la tentative de Yannick Ferreira Carrasco, qui ressemblait plus à un centre vicieux qu'à une frappe (24e). Mais Cadix ne s'est pas posé en victime expiatoire, malgré son statut peu enviable de premier relégable.

Premier but de De Paul

Les Gadinatos ont fait le jeu en première période, cumulant jusqu'à 65% de possession de balle après 20 minutes. Leur sixième tentative a été la bonne : Alvaro Negredo, intercalé au milieu de José Maria Gimenez et Reinildo, a placé une jolie tête dans le petit filet droit d'un Jan Oblak impuissant juste avant la pause (1-1, 44e).
Même scénario dans le deuxième acte : l'Atletico Madrid a fait preuve de nonchalance, Antoine Griezmann, inexistant, est sorti à l'heure de jeu et c'est finalement l'entrée d'Angel Correa qui a décanté la situation. L'Argentin est à l'origine du but de la victoire de Rodrigo De Paul - son premier en championnat -, sa frappe ayant été repoussée dans l'axe par un Ledesma décidément peu inspiré (2-1, 68e). Et si Cadix a exercé une pression continue sur le but d'Oblak, les Colchoneros ont tenu bon et ce, malgré le carton rouge de Javi Serrano récolté quelques minutes après son apparition sur la pelouse (88e). Avant de sortir sur blessure, José Maria Gimenez, lui, avait repoussé une reprise de Luis Hernandez de la tête sur sa ligne (74e).

Rodrigo De Paul (Atlético Madrid)

Crédit: Getty Images

Avec cette victoire tirée par les cheveux, l'Atletico Madrid est assuré de conserver sa place dans le Top 4 à l'issue de la 28e journée de Liga et double même provisoirement le FC Barcelone. Les Colchoneros peuvent à présent se pencher sur leur déplacement à Manchester. Il faudra cependant proposer un meilleur visage à Old Trafford pour envisager une qualification pour les quarts de finale de Ligue des Champions.
Liga
Un scénario idéal pour l'Atlético
11/05/2022 À 21:22
Liga
Le Real la tête à sa finale, l'Atlético en profite
08/05/2022 À 20:58