Les Colchoneros ne sont pas dans la meilleure forme de leur existence, c’est le moins que l’on puisse affirmer. Les hommes de Diego Simeone ont été accrochés par Levante ce jeudi soir, après un doublé d’Enis Bardhi sur penalty (2-2). L’ouverture du score d’Antoine Griezmann, son premier but inscrit en Liga depuis son retour dans la capitale espagnole, peu avant le quart d’heure de jeu, n’a pas suffi. Après 10 matchs de Liga disputés, les Madrilènes pointent à la 6e place du championnat espagnol.

La délivrance pour Griezmann, enfin

Liga
"Dans ce désespoir, on s'est parlé" : comment l'Atlético a basculé dans la folie
22/01/2022 À 23:36
Avec une seule victoire lors de leurs 4 derniers matchs toutes compétitions confondues, les champions d’Espagne en titre étaient attendus au tournant à Valence, accueillis par le Levante UD. Une poignée de minutes après le coup d’envoi, João Félix, bien servi par Hector Herrera, a mis Aitor Fernández à contribution mais le gardien formé à l’Athletic Bilbao captait bien le cuir (5e). Peu avant le quart d’heure de jeu, l’Atlético a trouvé l’ouverture : sur un corner frappé par Antoine Griezmann mal repoussé, l’international français aux 100 sélections profitait d’un long cafouillage pour surgir dans la surface et marquer de la tête au premier poteau (0-1, 12e).
Joie légitime et partagée avec le collectif par le natif de Mâcon, qui a donc inscrit son tout premier but en Liga depuis son retour dans la capitale madrilène. Alors que les hommes de Javier Pereira se montraient peu dangereux, une intervention maladroite de Luis Suárez sur Ruben Vezo dans les 16 mètres rojiblancos offrait un penalty à l’équipe locale. Penalty inscrit avec maîtrise par le maître à jouer macédonien Enis Bardhi, pour, lui aussi, son premier but en Liga cette saison (1-1, 37e).

Le réveil de Matheus Cunha n’a pas suffi

Face à des Granotes de Levante toujours aussi empruntées techniquement, les hommes du "Cholo" Simeone ont continué à pousser. Ils ont donc pris l’avantage de façon méritée via Matheus Cunha, servi face au but par Rodrigo De Paul au terme d’une percée dévastatrice de l’international argentin (1-2, 76e). Le premier but de l’attaquant brésilien sous le maillot de l’Atlético aurait pu être celui de la victoire. Ça n'a pas été le cas.
Après une main peu évidente, dans la surface, de Renan Lodi sanctionnée par le corps arbitral après de longues secondes de visionnage, Bardhi a égalisé sur penalty et signé un doublé dans les dernières secondes du temps réglementaire (2-2, 90e). Les 8 minutes de temps additionnel accordées n’y ont rien changé : les coéquipiers de Thomas Lemar et d’Antoine Griezmann continuent à douter. Pourtant, ils vont vite devoir se secouer : dimanche, ils accueillent le Real Betis de Nabil Fekir, qui a remporté 5 de ses 6 derniers matchs de Liga.

Atlético

Crédit: Getty Images

Liga
De l'enfer au paradis : l'Atlético ne meurt jamais !
22/01/2022 À 22:05
Copa del Rey
L'Atlético de Madrid sorti dès les huitièmes de finale par la Real Sociedad (2-0)
19/01/2022 À 21:53