Le FC Barcelone tient enfin son nouvel entraîneur : Xavier Hernández i Creus. Ou plus simplement : Xavi. Le club catalan a annoncé de manière surprise, dans la nuit de vendredi à samedi, l'arrivée de son ancien joueur au poste d'entraîneur de l'équipe première jusqu'en 2024, soit deux saisons et demi. Il remplace Ronald Koeman, limogé le 27 octobre dernier après la défaite à Vallecas face au Rayo Vallecano (1-0). Sergi Barjuan avait pris un intérim d'une semaine qu'il conclura ce samedi sur la pelouse du stade Balaidos, contre le Celta Vigo.
L'ancien milieu de terrain du club catalan a finalement réussi à boucler son départ d'Al-Sadd où il avait lancé sa carrière de technicien en 2019 juste après avoir raccroché les crampons. Attendue vendredi, l'annonce officielle du départ de Xavi avait été faite dans un premier temps par Al-Sadd, mais le Barça s'était refusé à confirmer, faute d'assurance au niveau juridique, notamment concernant le Fair-play financier de la Liga. Ce thème, ainsi que plein d'autres, restaient à régler par la direction catalane, très prudente sur ce dossier complexe.
Parti en juin 2015 quelques semaines après le sacre en Ligue des champions à Berlin, Xavi a adressé un premier message aux supporters sur les canaux du Barça. "Ce n'était pas un adieu, c'était un au revoir. Le Camp Nou a toujours été ma maison. Vous êtes mon "afición", mon peuple, le Barça est le club que j'aime le plus. Et maintenant, je reviens à la maison. On se voit très vite, culés. 'Força Barça' !".
Liga
"Il est meilleur que Mbappé" : Laporta, flatter l'ego de Dembélé pour le prolonger ?
IL Y A 10 HEURES

Présentation lundi pour Xavi

Les dernières heures avaient également laissé planer un doute quant au paiement de la clause de départ du technicien, chose que ne voulait pas faire le Barça dans un premier temps. Sauf que celle-ci va bien être payée, mais les contours de l'opération restent encore un mystère et le FCB n'a d'ailleurs rien dit à ce sujet dans son communiqué. Peut-être que Joan Laporta répondra à toutes les questions samedi après le match à Vigo, où il est présent avec l'équipe. Il doit en effet prendre la parole de manière publique. Selon El Mundo Deportivo, il n'y aura pas d'explications officielles avant lundi.
Xavi va lui débarquer en Catalogne ce samedi et il sera présenté lundi au Camp Nou devant le public. Ce sera aussi l'occasion d'observer la relation entre Laporta et son ancien protégé. Les deux hommes avaient entretenu des relations plutôt froides ces dernières années malgré leurs triomphes sous l'ère Pep Guardiola. C'est Rafa Yuste, vice-président du club, et Mateu Alemany, directeur du football chargé de l'équipe première, qui ont géré le dossier Xavi. Ils reviendront du Qatar avec lui et son nouveau staff.
Le choix définitif d'opter pour Xavi, un homme du cru, mais un homme du cru inexpérimenté à ce niveau, vient d'eux. Laporta avait lui montré quelques réticences sur les capacités de l'ancien international espagnol à prendre les commandes de son Barça. C'était l'été dernier. De l'eau a coulé sous les ponts, mais il reste ce point d'ombre à éclaircir. Le grand manitou, pas présent au Qatar, est-il vraiment convaincu ?
Auteur d'un début de saison très moyen, le Barça va lui ouvrir un nouveau chapitre avec quelqu'un qui connaît la maison comme personne. Si Ronald Koeman était un historique du FC Barcelone, il n'était pas vraiment un homme de la maison, malgré les liens historiques et philosophiques qui unissent les Pays-Bas et le Barça. Xavi devra redonner une identité de jeu à une équipe perdue tactiquement, considérablement rajeunie, et la ramener dans le top 4 de la Liga.
A défaut de lui demander de gagner des titres tout de suite, la direction du Barça va exiger à son nouvel homme fort de prendre un billet pour la Ligue des champions en fin de saison et d'envoyer le club en 8e de finale de l'actuelle compétition. C'est vital pour la trésorerie du club. Pour tout le reste, il faudra beaucoup de patience. La révolution Xavi commence.

"Je mourrais pour avoir le ballon" : Dix déclas qui définissent la philosophie de Xavi

Liga
Mbappé au Real en 2022 ? La presse madrilène est confiante... mais craint la contre-attaque du Qatar
IL Y A 13 HEURES
Liga
Benzema a digéré, le Real a enchaîné
HIER À 21:54