C'est un coup de génie que n'aurait pas renié Ronnie O'Sullivan. Selon les informations de la Cadena COPE, l'Atlético de Madrid et le FC Barcelone envisageraient une opération conjointe afin de se sortir de leurs problèmes pécuniers lors du prochain mercato estival.
La donne est simple : le Barça souhaite recruter Alvaro Morata pour renforcer son secteur offensif et satisfaire son entraîneur. Mécontent de l'échec du dossier Erling Haaland, qui va rejoindre Manchester City - bien que le Barça n'a jamais été un client sérieux à cause de ses problèmes économiques -, Xavi souhaite à tout prix récupérer l'international espagnol. Le nom de l'attaquant avait déjà circulé cet hiver avant que Pierre-Emerick Aubameyang, plus accessible, ne devienne l'option n°1. Sauf que Xavi n'a pas oublié Morata, qu'il veut intégrer dans son onze au poste de numéro 9.
Liga
Griezmann, l'heure de maîtriser l'art du rebond
14/08/2022 À 22:24
Prêté deux saisons par l'Atlético à la Juventus (qui a activé une clause en juin 2021) avec une option d'achat préférentielle fixée à 35 millions d'euros, Morata dispose encore d'une année de contrat avec l'Atlético, qui ne souhaite pas le conserver. Si la Juve n'exerce pas son option d'achat cet été, ce qui devrait être le cas après l'achat onéreux de Dusan Vlahovic en janvier, les deux clubs espagnols ont un plan tout préparé pour arriver à leurs fins selon la radio espagnole, très bien informée.

Mbappé, Payet, Dante : Notre équipe-type de la saison 2021/22 de L1

Une baisse de salaire conséquente pour Griezmann

Photo à l'appui, la COPE a pu savoir que Mateu Alemany, directeur sportif de l'équipe première du Barça, en charge des transferts, et Gil Marin, le directeur général de l'Atlético, ont dîné ensemble jeudi dernier à Madrid pour évoquer ce dossier. De cette discussion, un accord aurait été trouvé : le Barça renoncerait à l'option d'achat obligatoire de 40 millions d'euros accompagnant le prêt de Griezmann à l'Atléti. De son côté, le club madrilène lâcherait Morata en Catalogne.
La COPE ne l'évoque pas, mais des ruptures de contrat à l'amiable, des deux côtés, devraient logiquement faire partie de ce plan. Envisager des prêts ne semble pas concorder vu que Griezmann est avec le Barça jusqu'au 30 juin 2024, Morata n'a lui qu'une saison de bail à l'Atléti. Un échange pur et dur ne serait pas possible car la FIFA l'interdit.
Pour signer à l'Atlético de manière définitive, Griezmann va devoir considérablement baisser son salaire, chose déjà faite pour revenir en prêt cette saison. Toujours selon le média espagnol, le meneur français serait disposé à cela pour rester à Madrid.
Liga
"Une déception, mais nous demandons de la patience" : Le Barça a encore du travail
13/08/2022 À 22:41
Transferts
Les 14 infos mercato qui vous ont échappé samedi
13/08/2022 À 18:09