Imago

Blanc:"La barre est haut"

Blanc : "Lyon a mis la barre très haut"
Par Eurosport

Le 16/01/2009 à 16:00Mis à jour

Qualifié pour les demi-finales de la Coupe de la Ligue et sortant d'une très belle performance contre Paris (4-0), Bordeaux s’affiche plus que jamais comme un prétendant au titre. Mais pour Laurent Blanc, la route est longue. Pour lui, le salut viendra de

LAURENT BLANC, vous allez retrouver Paris sur votre route en demi-finale de la Coupe de la Ligue...

L.B. : Eh oui ! Ça va être un match intéressant et excitant avec au bout une qualification pour aller au Stade de France. Les deux équipes se sont rencontrées récemment, mais ce sera un autre match. Paris aura sûrement une grosse envie de faire un match différent de celui réalisé en championnat.

Quels enseignements avez-vous tiré de la performance de vos joueurs contre le PSG le week-end dernier ?

L.B. : C'est surtout l'état d'esprit qu'il faut retenir et surtout réussir à conserver. La concentration a été là tout le temps, tout le monde a été performant dans son domaine, il y avait l'envie de faire mal à l'adversaire, d'aller de l'avant, il faut garder cet état d'esprit.

Vous avez battu un concurrent direct, vous aviez insisté là-dessus...

L.B. : Je crois que mes joueurs ont pris conscience que dans cette première partie de championnat, on a perdu contre des équipes qui n'étaient pas plus fortes que nous. On perdra peut-être des matches contre des adversaires plus forts, ça on peut l'admettre, pas l'inverse. Et il n'y a rien de plus terrible dans le sport de haut niveau dans le football de maîtriser une rencontre, de dominer et de perdre.

Vous allez être encore plus attendus sur les terrains adverses.. .

L.B. : Plus on va avancer dans ce championnat, plus on approchera de la fin, plus ce sera serré. Les équipes vont être regroupées car les points vont être précieux, on le sait.

Ce week-end, vous allez à Nantes...

L.B. : Cette équipe va mieux qu'en début de championnat, elle vient de gagner contre Monaco, elle voudra confirmer devant son public à domicile, il faudra la respecter mais jouer avec nos qualités.

Est-ce qu'on peut revoir un schéma tactique avec six joueurs à vocation offensive, comme vous l'avez fait contre Paris ?

L.B. : Quand le système est performant, ça donne envie de recommencer. Mais, pour ça, il faut qu'il y ait un très bon replacement. Une équipe c'est une question d'équilibre. Si vous voulez jouer avec six joueurs offensifs, il faut qu'ils soient bons dans le replacement, sinon on ne peut pas jouer comme ça.

Vous êtes à un point de Lyon...

L.B. : Si on veut être dans les trois premiers voir disputer la première place, il faudra qu'on fasse une très bonne seconde partie de saison. Je tiens à souligner qu'on a réalisé une très bonne première partie de championnat, avec 35 points à la trêve. Mais Lyon a mis la barre très haut. Pour le titre, il faut dans les 80 points !

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0