Alors que la ligne d'arrivée pointe le bout de son nez et que les organismes commencent à payer la répétition des efforts, Bordeaux rajeunit à chaque sortie. Les Girondins semblent avoir découvert le secret de la jeunesse éternelle. Dimanche soir, les coéquipiers de Yoann Gourcuff, frais comme des gardons, n'ont jamais semblé peiner face à Sochaux (3-0). Deux buts en entame de match, un autre pour conclure les débats en toute fin de partie, les Girondins ont fait le travail sans jamais baisser de pied. Et dire que Bordeaux disputait dimanche soir son troisième match en huit jours.
Le marathon des Girondins a commencé samedi 25 avril lors d'une finale de Coupe de la Ligue remportée haut-la-main face des Vannetais dépassés par les événements (4-0). Menant 3-0 après moins d'un quart d'heure, les Bordelais ont pu en garder sous la pédale. Cela a servi quatre jours plus tard... Avec un côté gauche privé de Wendel mais occupé par le jeune et prometteur Sertic, Bordeaux est allé décrocher un succès ô combien important à Rennes (2-3). A dix durant une bonne heure, les Marine et Blanc ont réussi un improbable come back et marqué trois fois lors de la dernière demi-heure. Psychologiquement et physiquement, les hommes de Laurent Blanc auraient dû laisser du jus du côté de la route de Lorient. Ce fut sans doute le cas. Mais moins qu'on ne l'imaginait. Sochaux s'en est rendu compte.
Téléfoot
Les temps forts de la semaine
04/05/2009 À 09:48
"Une entame Coupe de la Ligue plus que Rennes"
Dimanche, Laurent Blanc avait pourtant décidé d'aligner une équipe très proche de celle qui s'était imposée en Bretagne, mercredi. Seuls Ramé (blessé), Planus (suspendu) et Placente (choix de l'entraîneur) laissant leur place à Valverde, Henrique et Trémoulinas. A l'arrivée, une septième victoire de suite en championnat, et une retour sur les talons de Marseille. Bordeaux ne connait définitivement pas la fatigue. Mais quel est le secret des Bordelais ? "On a marqué assez tôt dans ce match, ce qui nous a libérés pour pratiquer un bon football. Sept victoires d'affilée, c'est notre meilleure série depuis le début de la saison. On voulait faire une meilleure entame que celle de Rennes qui était catastrophique", analyse Alou Diarra.
Laurent Blanc fait le même constat que son capitaine d'un soir. L'entraîneur souligne également l'excellente entame de ses hommes. Le "Président" avait expliqué à ses joueurs que le match se jouait dans les premières minutes. Une entame ratée et Bordeaux aurait dû puiser dans ses réserves. "Il fallait plutôt faire une entame de match version Coupe de la Ligue que version Rennes. Le message a été entendu, la première difficulté était d'ouvrir le score, quand vous le faîtes après dix minutes de jeu, vous vous facilitez la tâche pour la suite. Ce troisième match était le plus difficile à négocier d'autant plus que l'on ne s'était pas facilité la tâche à Rennes où on a brûlé beaucoup d'énergie et de dépenses physiques." En attendant la 35e journée et un périlleux déplacement à Valenciennes, Bordeaux a désormais une dizaine de jours pour recharger les accus. Un luxe pour les marathoniens bordelais.
Ligue 1
Bordeaux ne se cache plus
04/05/2009 À 02:00
Ligue 1
Monaco se promène à Bordeaux et se rapproche du trône
18/04/2021 À 16:56