Imago

Feindouno dans le flou

Feindouno, rien n'est fait
Par Eurosport

Le 23/09/2008 à 13:02Mis à jour

Alors que le site officiel d'Al Sadd annonce la signature de Pascal Feindouno, les dirigeants stéphanois n'ont pas encore donné leur accord pour le transfert du Guinéen. Mais peuvent-ils retenir un joueur qui ne semble plus avoir la tête aux Verts ?

La guerre des sites fait rage. Côté qatari, la venue de Feindouno ne fait plus de doute. Le Guinéen aurait, selon le site officiel d'Al Sadd, passé la visite médicale avec succès et signé dans la foulée un contrat dont la durée n'a pas été dévoilée. Du côté stéphanois, un communiqué a rapidement douché les ardeurs du club leader du championnat du Qatar. Ce mardi matin, les dirigeants de l'ASSE ont mis les choses au clair : "aucun accord n'a été trouvé entre l'AS Saint-Etienne et Al Sadd" ajoutant que "Pascal Feindouno s'est rendu de sa propre initiative au Qatar hier matin sans avoir obtenu l"accord préalable de l"AS Saint-Etienne ". Pourtant dimanche soir, à l'issue de la victoire face au PSG (1-0), Laurent Roussey, coach des Verts, semblait prêt à laisser partir son talentueux Guinéen : "Quand les grands joueurs sont sollicités, bien sûr c'est un problème. Les pays du Golfe reviennent à la charge et quand j'entends les sommes en jeu..."

Le club qatari serait prêt à débourser 7 millions d'euros pour s'attacher les services du milieu de terrain et ceux du défenseur brésilien Nivaldo, cantonné au banc de touche dans le Forez. Une somme alléchante pour un club en recherche de liquidités après les transferts coûteux de Kevin Mirallas et Sylvain Monsoreau. Mais force est de constater que la donne a changé. "Si aucun accord n'est trouvé dans les prochaines heures entre les deux clubs, l'AS Saint-Etienne exigera de son joueur qu'il réintègre son effectif ", conclut le communiqué. Laisser partir son meneur de jeu sans pouvoir le remplacer n'est effectivement pas sans risque, malgré tout le club du Forez a-t-il réellement intérêt à bloquer son fantasque milieu offensif ?

Le tête ailleurs

Au vu de son début de saison calamiteux, il semblerait que le Guinéen soit davantage concerné par l'idée de garnir son compte en banque que par l'avenir des Verts. Et quand Feindouno traîne des pieds, c'est toute l'équipe qui déjoue. Capable d'éclairs de génie, de débloquer un match par sa seule inspiration, le natif de Conakry semble avoir la tête ailleurs. Aux pétrodollars sans doute. "C'est la première fois que j'évolue dans la région, j'ai une petite connaissance du championnat local et de ses stars. Je souhaite que cette nouvelle aventure soit pour moi un succès", a même déclaré l'international guinéen sur le site du club qatari. Difficile dans ces conditions de bloquer l'ancien Bordelais. A moins que la mise au point des dirigeants ligériens ne soit animée que par leur seule volonté de faire monter les enchères...

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0