Imago

Ilan: "Un plaisir en plus"

Ilan: "Un plaisir en plus"
Par Eurosport

Le 17/12/2008 à 14:45Mis à jour

Ilan, l'attaquant de Saint-Etienne, se réjouit d'affronter le FC Valence en Coupe de l'UEFA. Ni la qualification déjà acquise pour les 16e, ni les difficultés de l'ASSE en L1 ne lui gâcheront son plaisir. D'autant que le Brésilien souhaite bien décrocher

ILAN, Saint-Etienne affronte un grand d'Europe en la personne du FC Valence. Quels sentiments vous procurent ce rendez-vous ?

I. : C'est un match de Coupe d'Europe. C'est toujours exceptionnel de disputer une telle compétition. C'est un plaisir supplémentaire d'affronter un tel adversaire. Il fut donc aborder ce match avec beaucoup de sérieux et de concentration. On est chez nous, c'est le dernier match. C'est important de garder notre invincibilité et de signer une bonne prestation. Cette rencontre est bonne à prendre pour nous, mais aussi pour notre public.

La Liga vous fait-elle rêver ?

I. : C'est un championnat qui regroupe beaucoup de stars avec un football très technique. C'est un bon championnat mais, au niveau physique, le championnat français est supérieur, il est le plus difficile à jouer car il regroupe beaucoup de grands gabarits.

Quels sont, selon vous, les dangers potentiels de Valence ?

I. : (il montre la feuille où figure l'effectif valencian) Il suffit de consulter la liste de joueurs. Tout Valence est un danger.

Saint-Etienne, déjà qualifié pour les 16es, disputera un match crucial face à Auxerre samedi. Est-ce que cette perspective va peser sur la rencontre face à Valence ?

I.: C'est un plaisir en plus d'affronter une équipe telle que Valence et ce match peut nous donner de la confiance pour Auxerre. On ne pense pas encore à ce match en Ligue 1. Pour moi, toutes les rencontres sont importantes. Les deux équipes sont certes dans une position confortable mais il y a toujours l'envie. Ce ne sera pas un match amical. Cette rencontre face à Valence peut être synonyme de nouveau départ pour nous. Il n'y a pas un match plus important qu'un autre. Si on veut élever notre niveau de jeu, ça passe par des rencontres telles que celle-ci. Au-delà du match face à Auxerre, ce sont surtout les conditions climatiques et l'état du terrain qui me préoccupent.

Considérez-vous la défaite à Toulouse comme un coup d'arrêt ?

I. : On a connu une petite baisse effectivement, on a fait des erreurs. Certains joueurs comme Bayal, qui n'avait plus joué depuis 5 mois, doivent retrouver le rythme. Il fallait en passer par là. C'est du passé. Je crois en des jours meilleurs.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0