HUGO LLORIS, avec ce nul contre le PSG (0-0), c'est une nouvelle contre-performance pour l'OL...
H.L. : Oui, au niveau des points, c'est bien sûr un mauvais résultat. Mais, dans le jeu, notre production a été très intéressante ce soir. Il y a eu de l'envie, de très belles choses. Quand nous avons su jouer simple, nous avons su créer des décalages. Malheureusement, nous n'avons pas été récompensés. Ça fait partie du football.
Au niveau comptable, êtes-vous inquiet?
Ligue 1
Lyon s'éloigne du titre
25/04/2009 À 06:00
H.L. : C'est sûr que nous n'avons pris qu'un point lors des deux derniers matchs, ce n'est pas suffisant. Mais, encore une fois, dans le jeu, notre match a été très intéressant. Nous avons retrouvé l'envie de nous battre pour aller chercher les résultats. Ce soir, on peut féliciter les deux jeunes, Mounier et Pjanic, qui ont vraiment été à la hauteur.
Après ce match nul, vous ne ciblez vraiment aucun manque dans le jeu lyonnais?
H.L. : Non, pas spécialement. C'était très difficile, l'équipe parisienne était une forteresse. Nous avons eu quelques opportunités, nous avons touché le poteau…C'est comme ça. Il faut continuer, avancer, surtout ne pas lâcher. Il reste encore cinq matchs, quinze points à prendre. Nous allons tout donner et nous ferons les comptes à la fin.
Comprenez-vous que l'on s'inquiète de plus en plus quant à la qualification de l'OL pour la prochaine Ligue des Champions?
H.L. : Je peux comprendre cette réflexion. Mais, le staff et tout le groupe sont concernés. On ne lâchera rien jusqu'à la fin.
Quelle était l'ambiance dans les vestiaires?
H.L. : Il y avait bien entendu la déception de ne pas avoir pris les trois points. Mais, quand vous avez le sentiment d'avoir tout donné, vous pouvez sortir du terrain l'esprit tranquille. Il faut passer à autre chose.
Un mot sur le duel que vous avez gagné face à Guillaume Hoarau à l'heure de jeu?
H.L. : Ça fait partie du jeu. Je m'attendais à avoir un ou deux duels à gérer. Ce soir, cela a tourné en ma faveur, tant mieux. On verra s'il s'agit d'un bon point de pris lorsque les autres équipes auront joué.
L'OL vise-t-il encore le titre de champion de France?
H.L. : On ne vise rien du tout. On joue d'une part la qualification en Ligue des Champions – qui est très importante – et ensuite on veut rester au contact des deux premiers. S'il faut leur passer devant à la dernière journée, on le fera.
Ligue 1
Court succès et ouf de soulagement : l'OL repart de l'avant
IL Y A UNE HEURE
Ligue 1
Pochettino ne cherche pas d'excuse : "On a été lents"
09/01/2022 À 23:48