Lyon coule-t-il ?

Lyon coule-t-il ?
Par Eurosport

Le 17/03/2009 à 07:30Mis à jour

Lyon s'enfonce dans ses doutes et ses approximations. L'OL a subi face à Auxerre (0-2) sa quatrième défaite de rang, une première depuis dix-huit ans pour le club rhodanien. Et si les Gones conservent la tête en Ligue 1, leur situation se fragilise sous la succession des prestations indigestes.

UNE ORGANISATION FRILEUSE

Lyon manque d'ambition dans le jeu. Se lancer à l'assaut de Camp Nou avec une organisation compacte et deux milieux défensifs comme Makoun et Toulalan n'a rien d'anormal. En revanche, adopter la même frilosité offensive lors de la réception d'Auxerre révèle un manque d'audace. Et l'OL l'a payé cash. Le jeu collectif est de moins en moins cohérent. En attaque, Karim Benzema paraît bien isolé et il ne cesse d'expliquer son manque d'efficacité actuel par l'éloignement des joueurs de couloirs astreints à un important travail défensif. Ederson et Delgado n'ont pas le temps de lui apporter du soutien. Ce que Lyon pourrait gagner en hermétisme, il le perd en percussion offensive. Et encore l'OL a encaissé 12 buts lors de ses quatre derniers matchs, soit autant que lors de l'ensemble de la phase aller en championnat.

UNE USURE PHYSIQUE...

"Ce qu'il y a de sûr, c'est qu'il faut retrouver de la fraîcheur mentale et physique. Nous aurons une semaine pleine pour nous entraîner. En ce moment, ce n'est pas du luxe." Cette saison, Puel n'a cessé de vilipender le calendrier des septuples champions de France mais Lyon connaît ce rythme depuis douze années consécutives qu'il est européen et l'ancien coach lillois ne pouvait l'ignorer lorsqu'il a signé pour quatre ans en juin dernier. Pourquoi n'a-t-il pas fait tourner un effectif marqué par les efforts consentis en Catalogne mercredi dernier ? Kim Källström a démontré cette saison que Lyon pouvait compter sur lui. Et pourquoi s'entêter à titulariser un François Clerc qui n'est décidément pas dans le rythme après des mois d'absence ?

...ET MENTALE

"On a trouvé une équipe fatiguée physiquement et mentalement. C'est un enchaînement de défaites qui n'est pas bon et ça pèse dans les têtes de manière importante. Tout le monde est extrêmement déçu et très tendu", analyse pour sa part Jean-Michel Aulas. Face à Auxerre, Lyon a concédé sa quatrième défaite de rang. Une première depuis 18 ans. Une série noire qui marque les joueurs. Certains semblaient encore lessivés par l'affront subis face au Barça. Ce qui pourrait expliquer le manque d'intensité face à l'AJA.

DES INDIVIDUALITES A LA PEINE

Outre François Clerc, qui a tout de même quelques circonstances atténuantes, certains joueurs lyonnais traversent un trou noir. Très inquiétant, le gros passage à vide de Cris. Hors sujet face à Barcelone, le Policier, loin de Jelen sur l'ouverture du score, a encore craqué face à Auxerre, provoquant le penalty bourguignon. Grosso est, lui, constant et toujours aussi spectateur dans son couloir. Quant à Makoun, ses erreurs techniques ont déjà plombé l'OL à Barcelone et elles n'ont guère rendu service aux Rhodaniens face à Auxerre. Le Camerounais n'est que la parabole d'un collectif qui cherche définitivement un second souffle.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0