JEAN II MAKOUN, après la trêve internationale, êtes-vous impatient de vous replonger dans le championnat de France?

J.M. : Avant de partir rejoindre nos sélections respectives, nous savions que nous aurions ensuite une grande ligne droite avant de terminer la saison. La fin de championnat s'annonce très, très difficile. À Lyon, tout le monde est prêt pour le sprint final.

Ligue 1
Echos : Toulalan au tapis
03/04/2009 À 05:45

Quel est l'état d'esprit du vestiaire? L'OL doute-t-il?

J.M. : Non, on ne doute pas même si notre élimination en Ligue des Champions et la défaite contre Auxerre (0-2) ont soulevé pas mal de points d'interrogations. L'OL n'a pas connu autant de difficultés depuis mal d'années mais le club doit être prêt à affronter des moments un peu plus délicats. Le plus important est d'être capable de rebondir après une période difficile.

Six clubs peuvent encore prétendre au titre. Qu'est ce qui va faire la différence dans ce sprint final?

J.M. : La régularité et l'efficacité. Six équipes sont encore dans le coup, tous les points vont être très importants. Nous sommes encore leaders, la balle est dans notre camp.

Pour être champion, l'OL va-t-il devoir obligatoirement mieux jouer?

J.M. : Oui, je le pense. Il va falloir jouer beaucoup mieux que contre Auxerre (0-2) ou contre Sochaux (2-0). Désormais, nous allons devoir monter en puissance et faire preuve de davantage de constance pendant les rencontres.

Karim Benzema n'a plus marqué depuis le 21 février (Nancy-OL : 0-2), que pensez-vous de sa situation?

J.M. : Même s'il ne le montre pas trop, on sait tous que Karim a besoin de marquer des buts. En ce moment, il n'en marque pas beaucoup. On espère qu'il va retrouver rapidement le chemin des filets et que son prochain but le délivrera. Avec un grand Benzema, l'OL a toutes les chances de finir champion. Cependant, Benzema peut être grand sans marquer, mais en faisant marquer les autres.

Ce samedi, l'OL joue au Mans. La victoire est-elle indispensable?

J.M. : Comme à chaque fois. Vu le très faible écart avec nos poursuivants, nous sommes conscients que nous n'avons pas le droit à l'erreur, sous peine de perdre notre place de leader. Le Mans lutte pour son maintien et aura à c&oeligur de faire un bon résultat, mais nous ferons tout pour aller chercher les trois points.

Personnellement, comment abordez-vous cette fin de saison?

J.M. : Ça va, tout va bien. J'ai connu quelques moments délicats, notamment lorsque je me suis retrouvé sur le banc des remplaçants. À Barcelone, comme toute l'équipe, je n'ai pas été terrible. Je me sens prêt à bien finir.

Ligue 1
Lyon reste le patron
23/03/2009 À 05:45
Ligue 1
Lyon remet la pression
19/02/2021 À 21:52