Nantes déroule

Nantes déroule
Par Eurosport

Le 31/01/2009 à 04:00Mis à jour

Nantes s'est brillamment imposé au Mans (2-0) lors de la 21e journée. Les Manceaux ont éprouvé les pires difficultés face à la puissance et la rigueur de la formation d'Elie Baup. A la faveur de ce succès, les Canaris réalisent une très bonne opération co

LE MANS - NANTES : 0-2
Buts : Poulard (53e) et Da Rocha (65e)

Pour la 22e journée de Ligue 1, deux équipes aux parcours asymétriques s'affrontaient au stade Léon-Bollée. Le Mans, auteur d'un début de saison des plus honorables avant de baisser de régime, recevait une équipe de Nantes tout juste convalescente après un début d'exercice catastrophique. A l'issue de cette rencontre l'inversion des dynamiques est confirmée. Nantes a sévèrement corrigé une bien fragile équipe mancelle. Pour cela, dès les premières minutes de la rencontre Nantes fait parler sa puissance athlétique et s'appuie sur un gros pressing et un placement rigoureux.

Au quart d'heure de jeu, Abdoun est superbement lancé dans la profondeur par Vainqueur. Le Nantais part dans le dos de Bouhours et se retrouve face à Pelé ; la finition d'Abdoun, qui expédie sa frappe dans les tribunes, ne sera pas à la hauteur de la qualité du mouvement offensif initié par les Canaris. A la 31e minute c'est Djordjevic qui manquera à son tour d'habilité dans le dernier geste: Pelé se manque dans la relance, Abdoun récupère et offre au Serbe un duel avec Pelé. Djordjevic s'excentre et décroise trop sa frappe pour débloquer le score.

Poulard buteur, Alonzo sauveur

Après la pause, la maladresse des attaquants nantais pousse le défenseur Yohann Poulard à monter sur les actions offensives de sa formation pour tenter de jouer un mauvais tour à son ancienne équipe. Cette initiative n'a pas échappé à Capoue. Après un bon travail sur le côté gauche il adresse un centre parfait à son défenseur qui trouve le bon timing pour ajuster Pelé de la tête (0-1, 53e). Trois minutes plus tard Helstad est trop court pour propulser le centre de Ben Frej dans le but d'Alonzo. C'est le vétéran de l'équipe nantaise qui assommera définitivement Le Mans. Da Rocha, excentré à gauche, frappe fort en direction du but manceau, personne ne viendra contrarier la trajectoire du ballon qui finira dans les filets d'un Pelé médusé (0-2, 65e).

Dés lors, la fin de rencontre restera dans les mémoires comme l'Alonzo show. Impérial à trois reprises, il a évité à ses coéquipiers de finir ce match la peur au ventre. Il se met d'abord en évidence à la 68e minute en captant sur sa ligne une bonne tête de Maïga. Mais c'est à la 72e que les Manceaux ont compris qu'ils ne feraient pas lever le public de Léon-Bollée ce soir : l'ancien Parisien repousse miraculeusement une frappe à bout portant de Lamah. Enfin il confirma son état de grâce à la 86e en bloquant la frappe soudaine à l'entrée de la surface de Gervinho. Avec plus d'adresse Nantes aurait pu alourdir la marque par Capoue dans les arrêts de jeu. Qu'importe les Canaris confirment l'embellie et se propulsent à la 12e place du classement, devant Le Mans...

LA DECLA : Elie Baup (entraîneur de Nantes)

"C'est notre deuxième victoire à l'extérieur. On avait bien retenu ce qui avait réussi à Monaco: on était bien organisé et on a bien maîtrisé les choses. On gagne 2-0 et cette victoire met bien l'accent sur ce que l'on recherche: de l'investissement individuel et de l'entraide collective. L'équipe progresse mais on n'est pas encore au bout. Il faut continuer à travailler dans ce sens".

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0