Imago

Six semaines pour Bagayoko

Six semaines pour Bagayoko
Par AFP

Le 15/01/2009 à 14:12Mis à jour

Mamadou Bagayoko, l'attaquant du FC Nantes, va manquer les six prochaines semaines. Le Ligérien a été suspendu par la Commission de discipline de la LFP pour avoir poussé l'arbitre du match Nantes-Monaco samedi lors de la 20e journée de Ligue 1.

L'attaquant du FC Nantes Mamadou Bagayoko a été suspendu six semaines par la Commission de discipline de la LFP jeudi pour avoir bousculé l'arbitre du match Nantes-Monaco samedi lors de la 20e journée de Ligue 1. "La commission a retenu les éléments constitutifs de la bousculade et le fait d'entrer en contact physique avec l'arbitre, pousser, bousculer ou faire tomber. Le contact a été établi, la poussée a été établie et le joueur a été sanctionné de six semaines de suspension, décision qui court à partir de lundi. Le joueur sera requalifié le 2 mars", a déclaré l'ancien arbitre Pascal Garibian, président de la commission de discipline.

La sanction n'est pas suspensive en cas d'appel, a précisé M. Garibian. A la 77e minute de la rencontre Nantes-Monaco, Bagayoko avait bousculé l'arbitre, M. Poulat, alors que celui-ci s'apprêtait à le sanctionner d'un carton jaune pour protestation. Le joueur a alors directement écopé d'un carton rouge. Nantes va attendre avant de décider ou non de faire appel. "On s'est donné le temps de la réflexion. Mais chacun comprend que le dossier est compliqué et que la sanction pourrait être plus lourde" en cas d'appel, a déclaré Pascal Praud. Le directeur général du FC Nantes a également expliqué que la délégation nantaise (Bagayoko, le président du club, Waldemar Kita, et M. Praud) avait " indiqué à la commission que le joueur n'avait pas tenté de porter atteinte à l'intégrité physique de l'arbitre même s'il y avait eu contact, involontaire". "Il (Bagayoko, ndlr) a reconnu avoir mal parlé à l'arbitre et a plaidé coupable. Mais on se doutait que la sanction allait être lourde", a-t-il ajouté.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0