Le joueur s'est effondré en plein entraînement vers 17H30, et a été immédiatement transporté vers le CHU de Valenciennes par les pompiers intervenus sur place, a-t-on précisé au club, sans donner plus de précision sur son état de santé. "Nous avons été appelés pour un arrêt cardio-ventilatoire de ce joueur. Quand nous sommes arrivés, les joueurs qui étaient avec lui avaient déjà fait des massages cardiaques et du bouche-à-bouche pour tenter de la ranimer", a-t-on précisé au Centre opérationnel d'incendie et de secours du Nord.
"Les pompiers l'ont ranimé avec un défibrillateur semi-automatique et son pouls est alors revenu à 10 pulsations par minute", a-t-on ajouté de même source. Le joueur a été transporté "dans un état grave, inconscient et intubé" à l'hôpital de Valenciennes, selon le Codis. Agé de 34 ans, Sommeil a notamment évolué à Caen, Rennes, Bordeaux et Manchester City avant d'arriver à Valenciennes lors de la saison 2007-2008.
Etat grave
Championnat de France 2001/02
Diouf : "Un petit pont sur Sommeil"
17/03/2002 À 18:00
Plusieurs cas d'arrêts cardiaques durant un match de football sont survenus ces dernières années. Le 29 décembre 2007, Phil O'Donnell, défenseur et capitaine du club écossais de Motherwell, s'était écroulé sur la pelouse pendant un match de Championnat. Conscient au moment de son évacuation, il était décédé à l'hôpital. Le défenseur du FC Séville Antonio Puerta, 22 ans, était lui décédé le 28 août 2007 après un match du Championnat d'Espagne. Le 26 juin 2003, le Camerounais Marc-Vivien Foé, 28 ans, qui souffrait d'une hypertrophie cardiaque, s'était écroulé à Lyon et était décédé, lors de la demi-finale de la Coupe des Confédérations contre la Colombie.
En France, le dernier cas recensé chez les professionnels concerne le défenseur de Niort (L2) Marco Randriana, victime d'un malaise cardiaque lors d'un match de Championnat à Sedan le 18 janvier 2008. Les pompiers et services d'urgence étaient intervenus directement sur la pelouse, utilisant un défibrilateur cardiaque. Hospitalisé, le joueur avait été sauvé. A la suite de cet accident, le ministère de la Santé, de la Jeunese et des Sports avait lancé un appel pour inciter à généraliser l'installation de défibrilateurs dans les enceintes sportives. Le ministère avait indiqué que chaque année, 400 à 500 sportifs décèdent par arrêt cardiaque.
Ligue 2
Tenu en échec à Valenciennes, Troyes laisse une occasion à Toulouse
20/02/2021 À 16:49
Coupe de France
Reims à l'envers après une avalanche de buts, Lorient à l'endroit au finish
09/02/2021 À 19:22