TOULOUSE

Date de fondation : 1937
Président : Olivier Sadran
Entraîneur : Alain Casanova
Palmarès :
Championnat de France : 1 (1943)
Championnat de France de D2 : 3 (1953, 1982, 2003)
Coupe de France : 1 (1957)

Ligue 1
Cetto : "Ne plus vivre ça"
28/07/2008 À 13:45

OBJECTIF :

Qualifié pour la Ligue des Champions à la fin de la saison 2006-2007, une première dans l'histoire du club, Toulouse est rentré dans le rang après un dernier exercice très délicat. Avec un effectif trop juste pour faire face aux échéances européennes et des blessures malvenues en début de saison, le Téfécé a lutté tout au long de l'année pour arracher la 17e place et son maintien à la toute dernière journée, grâce à une victoire sur Valenciennes au Stadium (2-1). A l'approche de la nouvelle saison, les ambitions toulousaines ont logiquement été revues à la baisse. D'autant plus que les deux joueurs clés de l'équipe, Johan Elmander et Achille Emana, sont partis renforcer respectivement Bolton et le Betis Séville. Alain Casanova, successeur d'Elie Baup sur le banc des Pitchounes, reste cependant convaincu de la valeur de son effectif, qui a enregistré notamment les signatures du milieu rennais Etienne Didot et de l'attaquant danois de Schalke 04, Sören Larsen. "Ce groupe a été renforcé avec des joueurs de qualité, qui vont apporter un plus. Il y a beaucoup de clubs qui voudraient avoir des joueurs comme Carrasso, comme Didot et comme Braaten", estime-t-il. Reste à savoir si le terrain lui donnera raison.

TRANSFERTS :

Arrivées : Larsen (Schalke 04), Pentecôte (Bastia, rp), Bonnet (Sedan, rp), Casanova (entraîneur), Cetto (Nantes, t.d), Didot (Rennes), Carrasso (Marseille), Hamel (Marseille)

Départs : Arrache (Marseille, rp), Baup, Dieuze (Le Havre), Riou (Marseille), Elmander (Bolton), Jönsson (Brondby), Batlles (Grenoble), Santos (Sochaux), Mermillod (Troyes), Douchez (Rennes), Emana (Betis Séville)

LE JOUEUR A SUIVRE : André-Pierre Gignac

Arrivé de Lorient l'été dernier, André-Pierre Gignac n'a pas connu une première saison à la hauteur de ses espérances à Toulouse. Malgré un bilan qui plaidait en sa faveur sous le maillot des Merlus (9 buts en 37 matches), l'attaquant du Téfécé a eu toutes les peines du monde à obtenir une place de titulaire aux côtés de l'indéboulonnable Johan Elmander à la pointe de l'attaque toulousaine. Le Suédois parti sous d'autres cieux, Gignac sera l'atout offensif numéro un des Pitchounes cette saison. Et il espère bien confirmer le potentiel qui avait séduit les recruteurs toulousains à l'époque.

L'EQUIPE-TYPE

Ligue 2
Le Paris FC seul leader, Niort corrige Caen et prend la 2e place
17/10/2020 À 19:44
Transferts
Cinq mois et 230 euros : Robinho signe un (tout) petit contrat à Santos
11/10/2020 À 06:22