Valenciennes respire

Le bol d'air de Valenciennes
Par Eurosport

Le 20/02/2009 à 13:45Mis à jour

Englué dans les profondeurs du classement depuis la dixième journée, Valenciennes est sorti de la zone rouge grâce à sa victoire à Caen (2-0), en match en retard de la 20e journée de L1. Invaincu depuis sept matches (3 victoires, 4 nuls), le VAFC respire un peu mieux.

Le train de l'espoir passe. Et VA est en train de sauter dedans en marche. Depuis quelques mois, la roue tourne dans le Nord. Aujourd'hui, l'opération maintien semble même être sur la bonne voie. Mardi, les hommes d'Antoine Kombouaré ont confirmé cette tendance de belle manière. En s'imposant contre Caen en match en retard de la 20e journée (2-0), le VAFC est sorti de la zone rouge pour la première fois depuis la 10e journée. Un signe fort.

A l'aube de la 18e journée, personne n'aurait pourtant osé casser sa tirelire pour miser sur l'avenir en L1 de Valenciennes. Le club nordiste enchaînait alors les défaites comme des perles. Et n'arrivait pas à remporter un petit match. La faute aux blessures et à un manque de réussite déconcertant devant le but adverse. Mais depuis fin novembre, le vent du renouveau souffle sur Valenciennes. L'instinct de survie fait son effet. Et les coéquipiers de Schmitz voient le fruit de leurs efforts récompensés.

"Ça fait énormément de bien"

A l'image de leur entraîneur qui ne baisse jamais les bras, les Nordistes démontrent un état d'esprit irréprochable. Ils proposent du jeu, sont solidaires en défense et offrent une envie à toute épreuve. "Pour nous mettre un but aujourd'hui, il faut nous marcher dessus", se réjouit Kombouaré dans la Voix du Nord. Pour couronner le tout, l'arrivée de Jean-Claude Darcheville, auteur déjà d'un but et une passe, a métamorphosé l'attaque valenciennoise. Les Nordistes ont retrouvé un peu confiance devant les cages adverses. Mardi en l'absence de l'ancien joueur des Glasgow Rangers, de Johan Audel et de Luigi Pieroni, ils ont ainsi trouvé le chemin des filets à deux reprises. Au grand bonheur de leur fidèle public.

Mais le plus important est ailleurs : VA avance enfin au classement... Trois jours après une petite désillusion à Nantes (1-1), le succès caennais représente en effet un bon bol d'air. "Ça fait énormément de bien parce que depuis la dixième journée on était dans la charrette. Pour la première fois, on voit la lumière. C'est un petit rayon de soleil. C'est aussi une victoire importante car on se rapproche d'eux (Caen). Il n'y a plus qu'un point d'écart" , avoue le stratège nordiste tout content de voir son équipe enchainer sept matches de suite sans défaite.

Avec ces trois points, Valenciennes respire un peu mieux et va pouvoir aborder les prochains matchs plus sereinement. Une bonne nouvelle car Toulouse, Lille puis Marseille se profilent. Rien que ça. Trois matches où il faudra tout faire pour grappiller des points. Car la barrière des 42 points, synonyme de maintien, est encore loin. Comme le confirme Grégory Pujol dans la Voix du Nord. "Ça fait du bien de sortir de cette zone rouge où on était englués. Mais le chemin est encore long, même si ça va mettre la pression sur les autres." En gardant cet état d'esprit, on ne voit pas pourquoi la roue tournerait encore.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0