Reuters

Coupet, la fracture

Coupet, la fracture
Par Eurosport

Le 29/11/2009 à 00:33Mis à jour

Sorti sur blessure lors de la victoire du PSG sur Auxerre (1-0), Grégory Coupet souffre d'une fracture de la cheville gauche. Le gardien parisien a été opéré samedi soir et il sera indisponible pour trois mois au minimum. Un coup dur pour l'ancien Lyonnais et le club de la capitale.

Pour Paris, le succès face à Auxerre restera teinté d'une grosse amertume. Le PSG a certes remporté trois points face au club bourguignon, mais il a aussi perdu Grégory Coupet pour longtemps a priori. Le gardien parisien s'est blessé tout seul, alors qu'il tentait de sauver un ballon qui allait sortir en corner, à la 82e minute de jeu. L'un des crampons de l'ancien Lyonnais est resté accroché au sol, et sa jambe a alors encaissé l'intégralité du poids de son corps dans la chute. Bilan: fracture de la cheville gauche. "J'étais proche de l'action, j'ai vu l'os sortir sous la chaussette", a témoigné le latéral Sylvain Armand. Coupet a immédiatement été conduit à l'hôpital de La Pitié-Salpêtrière, à Paris, où il a été opéré samedi soir. Il sera indisponible pour trois mois au minimum. "Cela va être compliqué" de le revoir avant la fin de la saison, soufflait Antoine Kombouaré, très marqué, en conférence de presse.

La perte de Coupet est en effet un coup très dur porté au PSG, qui a déjà dû faire face à des blessures de longue durée de Zoumana Camara et Guillaume Hoarau depuis le début de la saison. L'entraineur parisien avait activement milité pour la venue de l'ancien Lyonnais après le départ annoncé de Mickaël Landreau en juin dernier. L'expérience du gardien formé à Saint-Etienne et sa bonne influence sur le groupe avaient poussé l'ancien coach de Valenciennes à aller le chercher à l'Atletico Madrid, sans parler de cette culture de la gagne acquise du temps où il évoluait à l'OL. Coupet s'était parfaitement intégré au sein de l'effectif francilien, et ses prestations étaient plutôt convaincantes depuis le début de la saison. "J'ai vu les images, ça fait froid dans le dos. C'est une grosse perte, car c'est un super joueur et un super mec. Un leader de vestiaire", lâchait Kombouaré à l'issue de la rencontre. "La blessure de Greg gâche complètement la soirée. Elle nous affecte énormément", a pour sa part affirmé le président parisien, Robin Leproux.

"Pleinement confiance en Edel"

Mais le coup dur est surtout pour Coupet lui-même. Alors qu'il aura 37 ans à la fin de l'année, le portier du PSG pourrait ne pas se remettre d'une longue indisponibilité. Sa fin de saison est d'ores et déjà compromise, mais sa carrière pourrait l'être également. Ce n'est pas la première fois qu'il connait une grave blessure. En août 2007, alors qu'il évoluait à Lyon, Coupet avait été victime d'une rupture des ligaments croisés à un genou. Après de longs mois de convalescence, il avait repris la compétition en janvier 2008, parvenant à retrouver son niveau pour participer à l'Euro 2008 avec l'équipe de France. Dans la foulée d'une saison quasiment blanche à l'Atletico Madrid, l'ancien gardien de l'OL avait pris son transfert à Paris comme une vraie bouée de sauvetage, une opportunité de retrouver le devant de la scène au sein d'une équipe dont il incarnait l'ambition, en partie. A sa présentation, il avait même affirmé que le PSG pouvait remporter le titre. Sa volonté de reconduire le club de la capitale vers le haut du classement a été stoppée net face à l'AJA.

Désormais, le rôle de dernier rempart sera tenu par Apoula Edel à Paris. A 23 ans, le gardien arménien d'origine camerounaise va trouver dans les malheurs de Coupet l'opportunité de se révéler au plus haut niveau. C'est ce que Kombouaré espère désormais, et c'est aussi dans cette optique qu'il a milité pour le conserver cet été. "Pour la suite, j'ai pleinement confiance en Edel. Je me suis battu pour qu'il reste. Il avait envie de partir à l'intersaison et il a eu des sollicitations. L'équipe, qui avait peut-être trop confiance en Greg, ce qui explique que l'on avait encaissé autant de buts, sera peut-être plus attentive avec lui", a d'ailleurs souligné l'entraineur parisien. Mais, avec un temps de jeu famélique depuis son arrivée en 2007, Edel présente un profil quasiment opposé à celui de Coupet. A lui maintenant de prouver qu'il peut faire aussi bien que son prédécesseur.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0