GRENOBLE - LENS : 1-2
Buts: Ljuboja (12e) pour Grenoble. Eduardo (7e) et Boukari (70e) pour Lens.
Deux occasions, deux buts. Gervais Martel n'en demandait pas tant de la part de ses joueurs. Grâce à ce succès opportuniste (2-1), le RC Lens confirme les bonnes intentions aperçues à Bordeaux (malgré la défaite) en début de championnat et lors de la victoire face à Auxerre la semaine dernière. Avec six points au compteur et un bel état d'esprit, les Sang et Or vont pouvoir aborder sereinement la prochaine réception de Rennes dans une semaine. Un sentiment qui n'a pas lieu d'être côté isérois. Dominateur stérile, Grenoble enchaine sa troisième défaite en autant de rencontres. Le chantier est immense pour Mécha Bazdarevic.
Pour aborder ce match, le technicien bosniaque avait décidé de confier le rôle d'attaquant à Danijel Ljuboja, de retour sur les terrains français à l'intersaison. Heureusement pour Grenoble, tant l'ancien Parisien a été l'un des seuls joueurs isérois à se montrer convaincant. C'est d'ailleurs sur son unique action que le Yougoslave inscrivait son premier but de la saison (1-1, 12e). Une réponse au joli numéro de soliste réalisé par Eduardo, qui éliminait trois joueurs et ajustait le gardien adverse pour marquer le premier but de la rencontre dès la 7e minute.
Ligue 2
Jacobacci nouvel entraîneur de Grenoble
18/06/2021 À 19:52
Boukari au bout de l'ennui
Malgré de belles intentions de jeu, une réelle volonté de créer des décalages, les Grenoblois n'arrivent pas à prendre l'avantage. La faute à un milieu de terrain trop attentiste. Peu de prises de risques de la part du trio Batlles, Courtois, Tadic. La consigne se limitait à transmettre le ballon à Ljuboja et d'attendre un exploit technique de son attaquant. En vain et surtout trop prévisible. Après avoir facilement contrôlé son adversaire, Lens pense que le coup est jouable. Sur leur unique occasion en seconde période, Boukari s'élève plus haut que tout le monde et donne la victoire à son équipe (2-1, 70e).
Un succès qui ravit le coach des Sang et Or, tout heureux de ce bon début de saison. "On a eu quelques absences, mais on était organisé pour ne pas être trop joueur, analysait Jean-Guy Wallemme. Ce sont trois points importants pour la suite de la saison". Malgré un recrutement limité par le manque de surface financière du club, la formation lensoise débute bien son championnat. Une victoire face à Rennes dans une semaine et le statut des coéquipiers d'Eric Chelle pourrait changer.
LA DECLA : Jean-Guy Wallemme (entraîneur de Lens)
"C'était important de confirmer à l'extérieur notre première victoire à domicile et c'est bien d'avoir pris trois points face à une équipe qui va jouer ce championnat dans la même zone que nous. Pourtant, on n'a pas eu le temps d'apprécier notre premier but dans la mesure où ils ont vite égalisé sur coup de pied arrêté. On a manqué là de concentration. Mais je leur ai dit à la mi-temps que le mental allait faire la différence et c'est ce qui s'est passé"
Ligue 1
Après une saison prometteuse, la récompense : Haise prolonge d'un an à Lens
18/06/2021 À 14:22
Ligue 1
Mbappé comme Papin, la dernière de Depay, 415 : les enjeux symboliques de la 38e journée
22/05/2021 À 21:22