Eurosport

Lens se rassure

Lens se rassure
Par Eurosport

Le 31/10/2009 à 21:26Mis à jour

Lens stoppe l'hémorragie des défaites en faisant match nul (1-1) contre Lorient malgré une grosse domination. Les Nordistes restent dans la zone rouge, 18es, mais reprennent espoir.

LENS - LORIENT : 1-1
Buts : Eduardo (49e) pour Lens et Sosa (42e) pour Lorient

Malgré le poids des défaites et le soutien plus que discret de leurs supporters, les Lensois entraient mieux dans le match que leurs adversaires. Clairement animés par une volonté de se faire pardonner, ils faisaient de leur mieux pour conquérir Bollaert. Mais c'est justement parce qu'ils étaient trop appliqués et manquaient de folie qu'ils peinaient à se montrer réellement dangereux. Boukari, le plus actif des joueurs offensifs, inquiétait toutefois Audard d'une frappe du droit dans la surface, mais le gardien breton se couchait bien (16e). Roudet tentait sa chance vingt minutes plus tard mais voyait son tir joliment enroulé du gauche passer juste au-dessus.

C'était finalement les Lorientais, contre le cours du jeu, qui prenaient l'avantage sur leur première réelle occasion du match. Gameiro trouvait habilement Sosa dans la surface entre deux défenseurs lensois, l'Argentin glissant le ballon entre Runje et le poteau pour signer son premier but en Ligue 1. Le gardien lensois, jusque-là pas du tout inquiété, devait s'incliner trois minutes avant la mi-temps (0-1, 42e).

Lens touche deux fois la barre

Toujours aussi incisifs, mais plus précis, les Nordistes revenaient des vestiaires nullement abattus par ce nouveau coup du sort. Et ils ne tardaient pas à concrétiser, puisque à la 49e minute, Eduardo reprenait de la tête un centre de Monnet-Paquet venu de la droite. Le ballon était légèrement dévié par Marchal et finissait au fond des filets (1-1, 49e). Les hommes de Jean-Guy Wallemme n'en restaient pas là et continuaient leur forcing. A la 59e, Boukari voyait sa reprise du gauche sur un service de Demont heurter la barre transversale. Cinq minutes plus tard, Monnet-Paquet oubliait Roudet seul au centre et tentait sa chance d'un tir du droit, sans succès. Ce même Roudet était tout près de donner l'avantage aux siens à la 67e minute, mais là encore, la barre déviait sa frappe du gauche.

Après ces vingt minutes de folie, les Lensois, émoussés, relâchaient leur pression, sans que ça ne profite d'ailleurs aux Lorientais, très loin de leur niveau de jeu habituel, qui privilégiaient un peu trop souvent les grands ballons devant. Ils étaient néanmoins tout près de réaliser le hold-up parfait lorsque Monterrubio, entré quelques minutes plus tôt, obligeait dans les arrêts de jeu Runje à effectuer une superbe parade horizontale sur un puissant coup-franc des 30 mètres. Le Croate sauvait donc le match nul, qui redonne espoir aux Lensois après quatre défaites consécutives. L'hémorragie est stoppée mais il va maintenant falloir se remettre à gagner côté nordiste, sous peine de vivre la saison entière sous tension.

LA DECLA : Romain Sartre (Lens)

"On aurait aimé gagner. Mais on a donné tout ce qu'on avait. C'est déjà positif par rapport au dernier match. On a donné le maximum. On a des barres qui sont sortantes. Dès la première période, on a mis la pression. On a pris un but sur la première frappe et aurait pu craquer. Il faudra rééditer ce genre de match. C'est important psychologiquement d'arrêter de perdre. Vu le match, il y a de gros espoirs. Il faut s'appuyer sur ce match et faire plus d'efforts pour avoir la réussite. Il y a la frustration de ne pas avoir gagné. Le coach a fait son travail (avec des déclarations sévères). On a en parlé entre nous. On n'a qu'une envie: rester en première division. On a du mal à retranscrire ce qu'on fait à l'entraînement mais on ne doit pas lâcher".

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0