Menacé, maintenu et finalement reporté. Le match Marseille-PSG a été vaincu par la grippe A. la crainte de voir le choc attendu de la 10e journée reporté a pris forme concrètement et définitivement dimanche, peu avant 14h. Après Ludovic Giuly et Mamadou Sakho, un troisième cas de grippe A a été officialisé dimanche matin dans les rangs parisiens, en l'occurrence Jérémy Clément. Plusieurs autres sujets étaient suspectés d'être porteurs du virus H1N1. En conséquence, la tenue du match, dimanche soir au Vélodrome, devenait trop risquée.
La Ligue a expliqué sa décision dans un communiqué diffusée sur son site officiel. "Après avoir pris connaissance de l'évolution de la situation sanitaire de l'effectif du Paris Saint-Germain le dimanche matin 25 octobre 2009, la Commission d'experts médicaux présidée par le Professeur Rochcongar a recommandé formellement à l'unanimité, aujourd'hui à 12h30, de reporter le match OM-PSG et de placer les joueurs et l'encadrement du Paris Saint-Germain en isolement pendant les 72 heures à venir", a déclaré l'instance dirigeante du football professionnel. "Je tiens à présenter les excuses de la Ligue de Football Professionnelle au public, aux clubs, aux supporters et à notre diffuseurs. Il est évident que la protection de la santé des joueurs doit l'emporter sur toute autre considération" a confié de son côté Frédéric Thiriez, le président de la LFP.
Le PSG prend acte
Ligue 1
Diabaté titulaire
19/12/2010 À 15:27
Il s'agit du premier match reporté en Ligue 1 pour cause de grippe A, et pas n'importe quel match donc. "Cette position est justifiée par le souci d'écarter tout risque de contagion, y compris des joueurs de l'équipe adverse, et d'éviter toute complication médicale grave qu'entraînerait pour des joueurs potentiellement contaminés le maintien du match", explique encore la LFP. L'annonce tardive de ce report ne va pas poser sans quelques problèmes logistiques, notamment pour les supporters parisiens qui étaient déjà arrivés à Marseille, et qui sont donc venus pour rien. Par ailleurs, l'Olympique de Marseille demande sur son site officiel à ses supporters porteurs de billets de conserver leurs places. Un numéro de téléphone sera spécialement mis en place dès lundi afin de répondre à leurs questions.
Côté parisien, les dirigeants ont fait savoir que le club "prenait acte de cette décision", se refusant à tout autre commentaire. Dimanche matin, le groupe parisien avait reçu la visite d'un médécin fédéral à son hôtel de Marseille pour être examiné. De façon préventive, toute l'équipe et l'encadrement du PSG avaient été placés sous traitement au Tamiflu après le diagnostic des deux premiers cas samedi. Cela n'aura pas suffi à empêcher le choc du week-end de passer à l'as. Le vélodrome rêvait d'avoir la fièvre dimanche soir, mais les Parisiens l'ont devancé. Tant pis.
Ligue 1
L'étoile du Nord
25/11/2010 À 14:18
Ligue 1
Ethique: Nicollin convoqué
24/11/2010 À 10:26