"On a été énormes"

Kombouaré : "On a été énormes"
Par Eurosport

Le 21/09/2009 à 14:30Mis à jour

Antoine Kombouaré n'a rien à reprocher à ses joueurs à l'issue du match face à Lyon (1-1). Le coach du PSG ne regrette que le manque de réussite de ses joueurs et la grosse prestation d'Hugo Lloris, dernier rempart rhodanien. Pour le reste, il se satisfait pleinement de la prestation de ses hommes.

ANTOINE KOUMBOUARE, les matchs se suivent et se ressemblent pour le PSG avec un nouveau but encaissé dans les derniers instants.

A.K. : Dans la forme peut-être. Mais qu'est-ce que je peux reprocher à mes joueurs ? Ils ont été énormes. Je suis vraiment fier de ce qu'ils ont montré. Si mon équipe joue comme ça tous les week-ends, je n'aurais pas grand chose à redire. Juste une chose, on doit être capables de mettre ce deuxième but. Il faut également reconnaître l'énorme performance de Lloris. Il ne fait pas partie des meilleurs gardiens du monde pour rien. Mais Lyon s'en tire bien même s'il nous reste des choses à apprendre.

Cette série de buts encaissée dans le dernier quart d'heure n'estelle que le fruit du hasard c?

A.K. : Ça dépend de la manière dont nous encaissons le but. A Montpellier (1-1), on prend un but mais nous n'avons rien fait pour aggraver la marque, on a beaucoup reculé. Face à Lyon (1-1), c'est complètement différent puisqu'on s'est créé de nombreuses situations. On a été maladroits dans le dernier geste mais que d'efforts fournis ! Et encore une fois, on est tombés sur un grand gardien.

Le but de Gomis est entaché d'une position de hors-jeu. Cela vous frustre-t-il davantage ?

A.K. : Je n'ai pas envie de commenter ce fait de jeu. J'espère simplement que la prochaine fois ce sera en notre faveur. On concède le nul, on perd deux points. La vérité, c'est qu'il faudra aller récupérer ces points perdus à Lorient le week-end prochain. On en est capables. Quand on travaille sur du long terme, il faut regarder notre qualité de jeu. C'est important. Il faut s'appuyer sur ce genre de matchs en gommant des petites erreurs. Nous nous sommes rarement mis en danger. On a été énormes défensivement mais une petite erreur a causé de gros dégâts.

Est-ce que vous avez craint Lyon en fin de match lorsque l'OL a poussé ?

A.K. : Je n'ai pas du tout eu ce sentiment. Je pense que Lyon s'en tire bien. Ils sont contents d'avoir décroché le nul. Sur le match, ils ramènent un nul heureux.

D'un point de vue comptable, vous ne récoltez qu'un point en deux matchs. Est-ce gênant ?

A.K. : Je n'ai pas de doute quant à notre capacité à développer notre jeu. Tout le monde bosse, on voit une énorme solidarité sur le terrain. Moi, je vois une vraie équipe. Ce genre de match me rassure. Ce devait être un match référence pour voir comment nous allions nous comporter face à une grosse écurie française. On a montré que nous étions capables de rivaliser avec elle, de la pousser dans ses derniers retranchements. Il nous reste à gagner, c'est peut-être l'étape supérieure. En tout cas, je crois en mes joueurs, en ce qu'on fait à l'entraînement. Même à Monaco, nous avions fait un bon match. L'ASM n'a cadré que deux frappes... Je m'appuie sur cela et je me dis que ça va payer. Le championnat c'est un marathon.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0